Confidences. (Fini)

    Partagez
    avatar
    Sam Baldwin

    Masculin Nombre de messages : 201
    Age du personnage : 27 ans
    Date d'inscription : 16/03/2007

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Claire

    Confidences. (Fini)

    Message  Sam Baldwin le Mar 15 Mai - 23:06

    [Vient de Ca ne s'oublie pas.]


    L’eau chaude et sovonneuse de la douche glissait sur la peau de Dorian Heimdall qui savourait cet instant paisible et relaxant. Cela devait faire bien un bon mois qu’il n’avait plus prit de douche, ni de bain, se lavant de ruisseaux et d’eau de pluie. Il en avait presque oublié la sensation de se sentir bien dans sa peau, de sentir son corps libéré de toute cette crasse. Alors qu’il laissait voyager les jets chauds sur son visage, et que ses mains parcouraient son corps pour le savonner de toute part, des pas se firent entendre dans le couloir, puis vint la voix de la sorcière derrière la porte, lui demandant si tout allait bien.

    Précipitamment, Dorian se rinça, sortit de la douche, empoigna une serviette éponge avec laquelle il s’essuya, et puis, il s’habilla de vêtements propres pour homme que Phoebe lui avait donné une vingtaine de minutes plutôt. Enfin entré dans des sous-vêtements, dans un jeans, dans un t-shirt et dans un léger pull gris, le jeune sorcier quitta la salle de bain, suivant le bruit de pas qui montait les escaliers, vers le grenier.

    En chaussette, les bras chargés de ses anciens vêtements sales, Dorian suivit les bruits pour arriver enfin devant la porte du grenier. Là-bas, il y trouva Phoebe penchée sur le Livre des Ombres, le pendentif Heimdall dans la main.

    Durant leur trajet de l'université au manoir, Dorian n’avait cessé de parler, bavard comme une pie, lui racontant exactement ce qu’était ce pendentif et son pouvoir. Phoebe Halliwell devait certainement s’assurer qu’il disait vrai, que celui-ci lui garantissait une véritable immunité face au pouvoir du Temps. Dorian lui avait même confié le secret de ses pouvoirs.

    Maintenant la sorcière savait qu’il ne figeait pas la matière comme sa sœur Piper, mais le Temps lui-même, ce Temps, cette entité vivante qui n’avait que faire des bons et des méchants, qui n’avait que faire également de la puissance de l’être ralentit. Et, Dorian dans la confidence, avait même été jusqu’à lui confier que la seule faiblesse de son pouvoir était que personne ne pouvait mourir lors d’un arrêt du cours d’eau, que son pouvoir n’était que préventif.


    « Merci pour les vêtements. » Dit-il en s’approchant d’une table et en y déposant ses vieilles guenilles. « Et aussi pour l’eau chaude et le savon, et pour le trajet et ta patience. Enfin, merci pour tout quoi. » Il passa une main dans ses cheveux encore humides en s’approchant d’elle, regardant son pendentif qu’elle tenait dans la main. « C’est le Triskel Heimdall… de la lignée Heimdall… Si j’étais toi, je le garderai toujours sur moi afin que les arrêts de l’espace temps que je provoque ne t’atteignent pas. » Son regard bleu persan glissa sur le grimoire, s’émerveillant aussitôt, envoyant en Dorian des picotements dans tous son être. « C’est votre Livre des Ombres ? Il est impressionnant. Je ne l’imaginais pas comme cela. »

    Doucement, un sourire agréable aux lèvres, il toucha du bout des doigts, la couverture. Aucune once de méchanceté, de fourberie, rien. Juste le plaisir de toucher cet ouvrage dont on parlait tant à travers le monde magique. Il n’arrivait pas trop encore à réaliser qu’il touchait le Saint Graal, la plus puissante relique qui existait. « J'ai vu pas mal d'objets magiques en deux ans, mais celui-ci... c'est... c’est quasi mystique… »


    Dernière édition par le Ven 25 Mai - 20:23, édité 1 fois


    _________________________________________

    Nous semons dans cette vie, ce que nous récolterons dans les prochaines. Tel est notre Karma.

    avatar
    Phoebe Halliwell

    Féminin Nombre de messages : 3572
    Age : 31
    Age du personnage : Prémonitions, Lévitation, Empathie, Electrokynésie, Pyrokynésie
    Date d'inscription : 20/05/2005

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Claire

    Re: Confidences. (Fini)

    Message  Phoebe Halliwell le Mer 16 Mai - 13:06

    Elle l' avait laissé entrer dans la salle de bain, lui avait laissé tout ce qu' il fallait pour se vêtir, des vêtements de Léo, ils semblaient faire la même taille, ce ne serait pas une mauvaise chose, et Léo ne risquait pas de lui en vouloir.
    Elle était tout d' abord restée en bas, il lui fallait déposer ses lettres du courrier du coeur, ce qu' elle fit sur la grande table. Décidemment, le salon était terriblement vide, comme ce lieu, et il fallait faire avec.
    Elle réchauffa un peu de café qu' elle monta alors pour déposer quelques mots à la porte de la salle de bain.
    Oui il semblait aller bien, il devait bien apprécier cette douche, elle préféra donc monter au grenier, sans l' attendre, les marches craquaient toujours autant, rien ne changeait à ce sujet, peut-être était-ce une bonne chose, si seulement les choses n' avaient pas changé, si elles étaient restée unies, mais il ne fallait pas trop espérer, pour l' instant elle avait autre chose à faire.

    Elle venait d' avancer vers le livre, elle ne comprenait pas encore comment seule, elle parvenait à le conserver, Paige n' était jamais là et l' alcool ne l' aidait pas, Piper, elle, était désormais du côté du mal, quel énorme soutien!
    Non il ne fallait pas penser à cela, elle se pencha sur le livre des ombres de facon à chercher ce qu' il lui fallait, plus de renseignements.

    Le livre ouvert contenait bien quelques informations sur leur famille, ce qu' elle lu alors, sans même se rendre compte que Dorian était désormais ici, dans le grenier, non loin d' elle, elle ne leva pas les yeux avant de finir la page.
    Les mots étaient ancien, cette famille avait donc également une longue lignée pour que ses aieulles aient pu l' écrire, elle n' en était pas vraiment étonnée, tout le faisait bien penser.

    Elle n' ignorait plus grand chose du fonctionnement du pouvoir du jeune homme, rien à voir avec quelques démons ou Piper, non, heureusement celui-ci était bavard, il lui faisait donc aussi confiance, et une confiance mutuelle, ce n' était guère autre chose qu' un atout, oui elle restait pensive à ce sujet, allait-elle donc déjà lui demander son aide pour sauver Piper? C' était tot, trop tot, mais elle avait besoin de sa soeur.

    C' était alors pensive qu' elle fut tirée de sa rêverie en entendant les mots de Dorian.
    Elle tourna le visage vers ce dernier, la douche avait dut le détendre en effet, il ne ressemblait en rien à l' homme qu' elle avait bousculé à l' université.
    Elle referma délicatement le livre des ombres, après tout, pour le moment, il ne lui fallait pas non plus trop en dévoiler à ce jeune homme, tout ce qu' elle pouvait faire, c' était bien lui offrir des bases, mais pas tout de suite les mots offerts à sa famille, il n' y avait rien de péjoratif bien sur, mais c' était un peu tot.
    Et puis, le livre en déciderait bien entendu seul, comme il savait si bien le faire.


    «-Mais de rien, je t' en donnerai d' autres, ceux de Chris devraient aussi t' aller. »
    Elle avait prononcé ces mots en se rendant compte que ce dernier manquait aussi au Manoir, il n' y avait donc plus personne, plus aucun soutien?
    « -Et ne me remercie pas pour ca, tu pourras dormir dans la chambre de Prue si tu le désires, elle ne servira plus jamais à cette dernière, et puis il faut bien que tu loges quelque part! »
    Elle qui avait reposé ses yeux sur le Livre, elle le releva pour observer Dorian s' approcher du Livre.
    « -Bien je le garderai près de moi, même à mon cou, cela permettra donc au cas où nous ayons à livrer bataille, d' être plus synchronisé...Enfin nous garderons ce genre de stratégie pour plus tard. »
    Il était désormais fort attaché par leur Livre des Ombres, elle ne s' en étonnait pas, après tout, il attirait beaucoup de convoitise et on devait certainement en entendre parlé si on parlait bien du Pouvoir des 3.
    « Il est désormais assez énorme je l' avoue, mais le temps et les luttes aident à cela. »

    Elle esquissa un sourire quand il put froler le livre des Ombres, il n' avait donc rien de maléfique, et c' était une excellente chose, elle n' en était que plus rassurée, et de surcroit, il était émerveillé par ce dernier.
    Elle étouffait un rire, elle n' avait pas l' habitude de voir ce genre de choses après tout.

    « -Hé bien, c' est peut-être mystique je n' en sais rien, mais cela reste pas mal util! »


    _________________________________________
    avatar
    Sam Baldwin

    Masculin Nombre de messages : 201
    Age du personnage : 27 ans
    Date d'inscription : 16/03/2007

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Claire

    Re: Confidences. (Fini)

    Message  Sam Baldwin le Mer 16 Mai - 19:41

    Dans un silence brisé seulement par le léger sifflement du vent provenant des fenêtres entrouvertes, Dorian Heimdall regardait Phoebe un long instant avec intensité. Celle-ci, baignée dans des rayons de soleil crépusculaire ressemblait à un ange. Magnifique vision que voilà, seulement, elle aurait put le rester si le jeune homme ne vit pas dans son regard cette petite chose déplaisante, dérangeante, ce petit quelque chose qui trahissait sans doute une peine profondément douloureuse.

    Avait-il bien vu dans les yeux de la belle sorcière la peine et la résignation lorsqu’elle avait prononcé le prénom de Prudence ? Il ne fallait pas être empathique pour percevoir que quelque chose n’allait pas ici. Ce manoir était d’apparence paisible, mais, il ne l’était que trop. Tout le monde savait que le calme régnait toujours avant une tempête.


    Lentement, il déposa une main dévouée sur l’épaule de Phoebe, penchant la tête sur le côté, en oubliant son obsession fascinante pour le Livre des Ombres.
    « Quelque chose ne vas pas ? J’ai appris que Prudence était revenue d’entre les morts… le Grand Dessein en a décidé une nouvelle fois autrement, et l’Ange de la Mort est venu la rechercher ? » Il se gratta une joue barbue, mal à l’aise. « J’ai eu juste vent de quelques petits détailles de la Grande Guerre… j’étais loin, en Chine… je ne sais pas grand-chose… c’est le contrecoup de cette bataille qui assombrit ce si joli regard ? »

    Il fallait l’avouer, Dorian ne savait que très peu de chose concernant l’histoire des Halliwell, et leur parcourt semer d’embuches restait un mystère. Il ne savait que ce que la plupart des êtres magiques savaient à travers le monde, c'est-à-dire ; qu’elles possédaient le Pouvoir des Trois, qu’elles luttaient efficacement contre le Mal et qu’elles étaient en quelque sorte invincible. Rien à part ces informations qui faisaient d’elles des légendes vivantes n’étaient parvenu aux oreilles de Dorian, à part seulement la mort de Prudence il y avait quelques années, sa résurrection, et la venue de Paige, la demie-être de lumière.


    C’était donc sans savoir l’ampleur de la future réponse qu’il avait posé cette question. Sans savoir que les Halliwell étaient divisées, sans savoir que le Mal, cette puissance obscure avait infecté le précieux Pouvoir des Trois. De nouveau silencieux, son regard dévoué voyageait sur le visage de Phoebe, lentement, cherchant visiblement à comprendre ce qui était pour lui encore incompréhensible.

    « Si je suis indiscret excuse-moi, j’ai parfois tendance à oublier les bonnes manières. »


    _________________________________________

    Nous semons dans cette vie, ce que nous récolterons dans les prochaines. Tel est notre Karma.

    avatar
    Phoebe Halliwell

    Féminin Nombre de messages : 3572
    Age : 31
    Age du personnage : Prémonitions, Lévitation, Empathie, Electrokynésie, Pyrokynésie
    Date d'inscription : 20/05/2005

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Claire

    Re: Confidences. (Fini)

    Message  Phoebe Halliwell le Mer 16 Mai - 22:01

    Il l' avait remarqué, il avait sentit sa douleur et elle en étouffa un soupir, en ce moment, elle était un véritable livre ouvert, c' était assez dramatique, il fallait qu' elle retienne un peu ses sentiments.
    Mais après tout Phoebe ne pouvait guère changer, elle resterai la femme si basée sur tant de sentiments et trop possédée par ces derniers.
    Peut-etre allait-il lui apprendre, lui qui semblait savoir retenir sa douleur ou ses souvenirs pour n' en garder que de l' enthousiasme, un réel enthousiasme qui était plutot communicatif.
    Il semblait être un porte bonheur, ou une réelle aide au sourire.

    Elle tourna son regard vers le jeune homme, il avait l' air totalement dévoué et adorable, elle en trouvait cela drôle, mignon presque, et sa main sur son épaule, elle laissa son regard posé sur le sien, il lui parlait de Prudence, fallait-il être sincère? Se révèler? Etrangement, elle pensait que oui, elle se sentait en confiance avec lui .


    Elle se tourna alors pour lui faire ca, et esquissa un sourire peu sincère, plus triste qu' autre chose, plus douloureux.


    «-Prudence est désormais du côté démoniaque, pour toujours, quand à Piper, elle les a rejoint également, et Paige sombre dans l' alcool...
    Je sens que Billy nous hait... C' est assez horrible...»


    Elle manqua de verser une larme de regret, les choses n' allaient vraiment pas au mieux ces temps-ci et elle se sentait trahie et seule, et surtout pleine de regrets et coupable.

    « Joli regard? Je n' en voit guère, mais les choses sont difficiles et plus aussi douces et belles qu' avant, tu n' arrives pas au meilleur moment pour apprendre... »

    Elle tentait de lui offrir un sourire mais rien n' allait ici, dans ce manoir qu' elle commencait à détester plus que tout au monde.
    Après tout, une nouvelle guerre se préparait encore, et cela n' allait faire qu' empirer.
    Une guerre, encore une autre, une perte, une autre perte, et des résurrections à la pelle, décidemment ce n' était pas un moment fort et encore moins le calme qu' espérait Phoebe.
    Au moins, il arrivait quand elle s' était déjà remise de ses peines, et fort heureusement.


    Elle sentait son regard sur elle, et tentait de cacher cette expression de douleur et de doute.
    Elle ignorait encore pourquoi elle se maintenait du côté du bien quand tout chutait autour d' elle.
    Non décidemment, rester du côté du bien, c' était beaucoup de mal pour très peu de bien, elle n' arrivait pas à servir ses interets, juste eux, c était peut-être cela qui l' aidait à se maintenir ainsi...
    Elle l' ignorait mais désormais elle espérait trouver un nouveau soutien.


    « -Tu n' es pas indiscret, je comprends bien tes questions et tu auras tes réponses.»


    _________________________________________
    avatar
    Sam Baldwin

    Masculin Nombre de messages : 201
    Age du personnage : 27 ans
    Date d'inscription : 16/03/2007

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Claire

    Re: Confidences. (Fini)

    Message  Sam Baldwin le Mer 16 Mai - 23:26

    Cela tomba assez lourdement sur les épaules du jeune Fils du Temps. Comment tout ceci avait-il put déraper à ce point ? Le Mal avait donc infecté le Pouvoir des Trois. Etait-ce le Destin qui voulait cela ? Elevé dans la pure tradition essentialiste, Dorian croyait sincèrement qu’on ne pouvait rien changer, que toute l’existence, que toute l’expérience, que la vie et la mort des êtres, de l’Univers, étaient déjà programmées. Programmées à les guider vers la destruction du Grand Tout.

    Fallait-il donc pour autant se résigner ? Accepter l’inévitable ? Devait-on ne rien faire face à ces drames qui touchaient les Halliwell ? Doucement, le jeune sorcier s’éloigna de Phoebe, décrochant son regard de son visage triste. Dorian était partagé, il réfléchissait, encaissant la nouvelle en tournant en rond au centre du grenier. Oui, ça passait assez mal. Les Halliwell étaient pour lui le symbole même du Bien, celles qui ralliaient les êtres sous la même bannière, sous un même combat. Mais aujourd’hui, tout était différent. Où allait le monde ?

    Est-ce que le monde se fourvoyait-il ? Est-ce que lui, Fils du Temps, descendant de Dorianne Heimdall marchait-il sur le bon chemin ? Quel était d’ailleurs ce chemin ? La Neutralité ? Existait-elle vraiment ? Si oui, pourquoi le fait que les Halliwell se perdent dans les méandres de la vie, le dérangeait-il ? Cette destinée qui était la sienne, pourquoi l’amenait-elle ici, là où il était dérangeant de voir la décadence du Pouvoir des Trois.

    Lentement, Dorian Heimdall se retourna, la mine tristement sincère, compatissant à la souffrance de la femme brune.
    « Ne penses-tu pas Phoebe Halliwell, qu’il est peut-être temps d’arrêter de souffrir à cause des événements que tu ne contrôle pas ? » Lui demanda-t-il d’un ton fraternel, comme s’il avait toujours été son confident, son épaule, son roc. « Vous combattez tes sœurs et toi le Mal sans jamais de résultat positif. Inlassablement, le Mal ressurgit plus puissant que jamais des Ténèbres. »

    Il lui tourna le dos, ne pouvant se résoudre à regarder cette femme à qui, il dévoilait le fond de ses pensées, à qui il pensait devoir ouvrir les yeux, devoir montrer une autre voie, une autre façon de penser, de comprendre et d’appréhender les choses.

    « Le Crépuscule ne se coucherait-il pas sur le Pouvoir des Trois ? Tout à une fin, Phoebe Halliwell. Peut-être qu’il est écrit que le Pouvoir des Trois doit disparaître. Qu’il est écrit quelque part que vous n’êtes plus les garantes du bon équilibre du monde. Que désormais vous suivez chacune une autre voie. » Un regard bleu profond jeter par-dessus son épaule. « Peut-être que lutter ne serre plus à rien désormais. Peut-être qu’après tout, votre Pouvoir doit quitter ce monde. » Il s’approcha lentement d’elle, craintif de sa réaction. « C’est peut-être douloureux à entendre, mais si les sœurs Halliwell commencent à se tourner vers le Mal, c’est que le Mal est une voie honorable comme une autre. »

    Délicatement, Dorian se saisit de ses épaules, la maintenant en place en plantant son regard dans le sien. « Ne te méprends pas, je n’apprécie pas le Mal et à choisir, je choisirais le Bien, mais tu dois comprendre que tu es certainement le dernier rempart qui empêche le monde et son Equilibre de sombrer dans les tourments de la Facilité. Alors soit, tu te bats, soit tu renonces... et ce ne sera pas un crime. Excuses-moi de te dire le fond de ma pensée Phoebe mais si tu doutes que ta sœur Prudence puisse un jour redevenir bonne, alors, le Pouvoir des Trois n’a plus de raison d’être. Tu ne peux laisser un tel pouvoir être corrompu par le Mal. Tu te dois de les empêcher de l’utiliser, même si tu dois pour cela le détruire. »


    _________________________________________

    Nous semons dans cette vie, ce que nous récolterons dans les prochaines. Tel est notre Karma.

    avatar
    Phoebe Halliwell

    Féminin Nombre de messages : 3572
    Age : 31
    Age du personnage : Prémonitions, Lévitation, Empathie, Electrokynésie, Pyrokynésie
    Date d'inscription : 20/05/2005

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Claire

    Re: Confidences. (Fini)

    Message  Phoebe Halliwell le Jeu 17 Mai - 4:10

    Décidemment, cette nouvelle n' était pas des plus douces à annoncer et Dorian en fut plus touchée que jamais.
    Elle ne pouvait pas le comprendre, après tout, elle vivait dans ce monde depuis toujours et il fallait bien s' habituer aux divers changements possibles.
    Mais elle ne savait pas comment réagir seule.

    Elle écoutait Dorian, bien sur, mais parvenait à peine à comprendre ses mots, elle qui avait dut être par le passé une enfant en manque sincère d' affection était devenue un pillier de cette famille sans le vouloir, et on lui parlait alors d' abandon?
    Elle avait trop de force pour abandonner et elle ne pouvait pas l' imaginer, la vie serait ignoble sans le pouvoir des 3, sans leur aide, sans leur force, elle ne voulait pas tout voir sombrer une fois de plus, mais elle ne supportait plus non plus cette vie de labeur, d' éternel labeur.
    Oui on pouvait se dire que c' était leur rôle, mais non, elle s' y refusait, elle avait aussi le droit à une vie après tout, elle n' était pas esclave de ses pouvoirs!

    Elle comprenait les mots de Dorian, comprenait ce qu' il entendait par tout cela, mais il fallait éviter de se reisigner, il ne fallait plus laisser les autres sans se battre.
    Elle était née avec ce don, et elle en mourrait si il le fallait, mais en sachant qu' elle avait oeuvré pour ce qui était juste et louable, oui c était cette fin que désirait Phoebe, une fin noble, sans subir les remords d' avoir été mauvaise.
    Elle mourrait en sachant qu' elle avait combattu.

    Elle se tourna alors doucement vers Dorian, son regard plus fort, près à ne pas flancher.


    « Je ne le pense pas Dorian, nous sommes nées avec un devoir et je ne veux cesser de l' accomplir, quoiqu' il arrive.»

    Elle comprenait oui, elle comprenait mais il fallait bien tenir avec des espoirs, qu' importe si ils étaient alors futils.
    « -Il ressurgit pour être vaincu, sans nous, il y aurait certainement une fin trop rapide, un désastre, et ca, c' est hors de question. »

    Phoebe était certe brisée, mais en touchant la douleur de Dorian, elle récupéra des forces, elle n' aimait pas briser les rêves, c' était hors de question.
    Elle vint alors derrière lui, déposant une main douce sur son épaule, c' était à elle de le rassurer.
    Ses mots furent un murmure doux à l' oreille du sorcier, elle se devait de le rassurer.


    «-Non Dorian, une guerre est toujours difficile, les morts entrainent des changements, mais ils sont fugaces, et il suffit de se reprendre. Piper reprendra le bon chemin, et Paige reprend ses marques, quand à moi, je deviens plus forte et tu deviens un soutien malgré ta si rapide apparition. »
    A ce regard bleu azur, elle opposa le sien, doux et franc, fort et décidé.
    « -Un pouvoir comme celui-ci ne peut le quitter, il reste une force, qu' importe le temps et les souffrances.
    Je le sais, nous y avons perdu une soeur, et pour moi comme pour mes soeurs, certains hommes mais regardes, je suis debout, parce que je le sais, notre amour fraternel est une force non négligeable »

    Elle restait face à lui, simple et sans aucune colère, elle était maitresse d' elle même et tentait d' assoir un peu plus leur force, leur pouvoir.
    « -Le Mal ne sera jamais une voix honnorable Dorian, tu le sauras assez tot, il empeche la confiance ,oblige aux trahisons et aux douleurs, le Bien peut se briser mais restera toujours, lui aussi. »

    Il la tenait désormais par les épaules, et quand à elle, elle avait déposé ses mains sur ses hanches, ne cessant de le fixer.
    « Je ne me méprends pas, loin de là, je peux comprendre tes pensées, mais je ne changerai pas d' avis.
    La Prudence actuelle n' est qu' une pale copie de notre Prue, elle n' a rien à voir avec le pouvoir des 3.
    Et Paige et Piper reprendront le chemin, je ne l' ignore pas, comprends tu mon avis? Comprends tu que je ne veuilles pas briser un pouvoir qui se reconstruira bien vite?
    Ai-je, de toute facon, réellement le choix? Mais si je l' avais , je conserverai ce dernier. »


    _________________________________________
    avatar
    Sam Baldwin

    Masculin Nombre de messages : 201
    Age du personnage : 27 ans
    Date d'inscription : 16/03/2007

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Claire

    Re: Confidences. (Fini)

    Message  Sam Baldwin le Jeu 17 Mai - 6:06

    Qu’elle était belle avec ce regard déterminé, ce regard qui semblait clamer haut et fort ses idéaux. Oui, Phoebe Halliwell bien qu’elle avait souffert la martyre était dévouée au Bien, cela ne faisait aucun doute, et dans ces épreuves, cela ne la rendait que plus honorable. Là où beaucoup aurait ruminé leur rage et réclamer vengeance, Phoebe prenait ces épreuves avec philosophie. Loin de vouloir le convaincre, la jeune femme en bonne sorcière laissait même Dorian penser ce qu’il voulait. Un jour ou l’autre peut-être, il réaliserait ses erreurs, et la sorcière semblait croire qu’il n’était jamais trop tard pour faire ses propres expériences, et changer de chemin. Sage et forte était donc Phoebe Halliwell.

    Même si normalement, Dorian Heimdall n’avait que faire du Bien et du Mal, il était soulagé que la jeune et désirable femme devant lui reste du bon côté de la route. Il n’aurait pas aimé vivre dans un monde où toutes les Halliwell seraient des dévots de la Facilité. Silencieux, il caressait les épaules dénudées de la sorcière des pouces, la regardant de ses yeux azur qui dégageait une tendresse toute nouvelle pour elle. Oui, Phoebe l’avait touché, elle l’avait troublé, elle avait réussi à remettre en cause les croyances du jeune homme. Il trouvait le combat que menait la jeune sorcier des plus beaux, des plus touchant, et même des plus noble.

    Alors que lui, il voyageait dans la vie sans véritable autre but que d’apprendre de celle-ci, Phoebe bravait la tête haute mille et un danger sans pour autant s’en plaindre, et surtout, sans perdre espoir. Ça imposait le respect. Dorian se sentait minable devant elle, très insignifiant, tellement insignifiant qu’il préféra détourner les yeux de la Halliwell.

    « Le choix tu l’as, et tu viens de le faire. Malgré que tu as conscience que le monde est entrain de changer, qu’il est entrain de sombrer dans le Chaos, tu gardes espoir en l’avenir. C’est prodigieux… ou stupide. » Dit-il avec un sourire émerveillé aux lèvres. « Très bien. Si tu y crois Phoebe, c’est le principal. Je te faisais juste part de mon avis. Je crois vraiment que si le Pouvoir des Trois est corrompu, il ne faut pas hésiter une seule seconde, et le détruire… car mieux vaut un monde sans Pouvoir des Trois, qu’un monde avec le Pouvoir des Trois tourné vers le Mal. » Un autre agréable sourire. « Mais si toi tu crois qu’il reste un espoir, si tu t’accroche à celui-ci c’est que tu as peut-être raison après tout. »

    A contrecœur, Dorian enleva les mains des épaules de Phoebe en les faisant glisser le long de ces doux bras. Légèrement, il s’écarta, puis il s’éloigna vers la table où ses affaires trainaient roulé en boule près du chaudron des sœurs et de quelques bocaux remplit d’éléments visqueux. « Je pensais, lorsque je t’ai dis cela, que Prudence, enfin, Prue… enfin la vraie Prudence… enfin tu as compris… je pensais que c’était ta vraie sœur, l’aînée, celle qui devrait vous guider en ce moment… Alors tout naturellement, j’en ai conclu que Piper l’avait rejointe, et que… vous alliez bientôt la suivre, vous et le Pouvoir des Trois. »

    Tout en jouant nerveusement avec les couvercles en bouchons de liège de certains bocaux, Dorian osait de temps en temps des regards confus vers la sorcière. « Je suis désolé d’avoir remit en doute tes croyances et tes espérances, au moins maintenant, tu sais ce que je pense de tout ceci, et tu as conscience de la bravoure de tes convictions. »

    Un léger rire absurde alors qu’il se grattait l’arrière du crâne. « Pour ma défense, car j’ai un peu honte d’avoir défendu le camp du Mal devant toi, j’ai vécu toute ma vie en Heimdall, cette province en dehors du Temps et de l’Espace où ma famille vit loin de cette lutte. Nous sommes neutre de tradition dans le Grand Dessein et nous avons pour… enfin normalement… pour principe, de ne pas émettre de jugement, aucun avis sur le Bien et le Mal. Tous les deux sur notre échelle de valeur sont sur un même pied d’égalité. Mais j’avoue que depuis deux ans, depuis mon départ, le Bien m’attire parfois. »

    Si Malissia Heimdall l’entendait dire cela, elle en ferait une maladie. Son arrière arrière grand-mère prenait très au sérieux cette tradition qui leur imposait la neutralité. C’était donc comme s’il prononçait un vilain blasphème qu’il avait confié cela, baissant les yeux avec honte, puis, lentement, il les remonta vers le Livre des Ombres. Un soupire résigner s’échappa du fond de sa gorge avant qu’il ne regarde à nouveau Phoebe.

    « Ecoutes Phoebe Halliwell, je ne peux te promettre de servir le Bien, par contre, puisque tu prétends que je deviens un soutiens appréciable, au-delà le Bien et la Facilité, je peux t’aider toi, si tu as besoin de moi. » Il s’avança à nouveau vers elle, lui caressant d'un revers de main, le bout des cheveux. Ils étaient doux... c’était agréable. « Le Destin m’a amené il est vrai jusqu’à toi pour une raison que je pensais savoir, mais je ne pense pas que ce soit pour que j’apprenne de ton savoir, mais plutôt… pour que je t’aide à sauver le Pouvoir des Trois. » Lui dit-il d'une voix franche et amicale, résigné, abandonnant un moment pour Phoebe, au nom de sa prétendue Destiné, son chemin pour celui de la Halliwell.


    _________________________________________

    Nous semons dans cette vie, ce que nous récolterons dans les prochaines. Tel est notre Karma.

    avatar
    Phoebe Halliwell

    Féminin Nombre de messages : 3572
    Age : 31
    Age du personnage : Prémonitions, Lévitation, Empathie, Electrokynésie, Pyrokynésie
    Date d'inscription : 20/05/2005

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Claire

    Re: Confidences. (Fini)

    Message  Phoebe Halliwell le Jeu 17 Mai - 12:55

    Oui ces mots et cette force lui avait prit une énergie considérable, oui elle n' en pouvait plus, mais il était hors de question de montrer cette faiblesse après de telles paroles.
    C' est pourquoi elle tenta de lui offrir, tant bien que mal, un sourire, et conserver cette stature droite qui la mettait bel et bien au rang de guerrière, de grande sorcire.
    Elle avait une réputation à tenir, et il était hors de question que Dorian ne croit plus en leur pouvoir, il le fallait, c' était nécessaire, elle avait besoin que l' on croit encore un peu elle, car cela, par contre, elle n' en avait plus la force.
    Elle avancait presque seule, sans la force de croire, juste d' espérer .

    Oui, elle ne sombrerait pas, et cette fierté se lisait certainement dans son regard, elle ne l' avait jamais autant soutenu. Les yeux rivés sur ceux de Dorian, c' est à peine si elle se rendait alors compte des caresses qu' entrepenaient ses mains sur ses épaules, mais il lui suffit de peu de temps pour le remarquer. Si elle n' était pas dans l' optique de rester droite et fière, peut-être aurait-elle rougit, mais elle se contenta de lancer un oeil furtif à ces mains qui la touchaient alors sans rajouter un mot, après tout, rien ne pouvait entraver le fait qu' elle se sente si bien, si puissante.

    Elle le vit tourner le regard, elle sentait ce sentiment qu' il vivait alors, de la honte? Non, un genre d' infériorité, une chose du genre, que les hommes ressentaient souvent, mais chez lui c' était différent, se sentait-il coupable par rapport à ses mots? A tout ce qu' il avait alors put lui dire? Elle l' ignorait.

    « Peut-être est-ce stupide, mais je mettrai ca sur le dos d' une possible folie, elle donne des forces et de l' espoir, alors je vais encore la garder un peu. »
    Ce sourire qui targuait désormais les lèvres du jeune homme était si agréable qu' elle ne pouvait que ressentir une fierté, oui si elle n' avait pas prononcé tout ces mots, elle ne l' aurait peut-être pas vu. « -Le pouvoir des Trois ne sera pas corrompu, Piper va revenir à la raison, c' est nécessaire, et ca ne peut qu' arriver, elle l' est fonciérement. N' ai donc pas de crainte à ce sujet, je peux te jurer que les choses s' arrangeront. »
    C' était une parole oui, qu' importe ce qu' il adviendrai, elle ramménerait les soeurs à la raison, et ce pouvait être une promesse pour Dorian.
    « Je le sais, il reste un espoir, un bel espoir, ne t' en inquiétes pas, il faudra juste se battre. »

    Quand elle avait alors sentit ses mains descendre sur ses bras, elle n' avait put s' empêcher d' en trembler un peu, elle n' avait plus réellement l' habitude de ce genre de contact, sa chair ne pouvait qu' éprouver un frisson.
    Mais vint alors les mots sur Prue, elle en étouffa un soupir attristé.


    « -C' est une Prue corrompue, qui ne veut désormais que le mal, elle est à considérer comme ennemie, et plus du tout comme une soeur pouvant guider les autres.
    Piper quand à elle n' est pas dans une phase propre à guider les autres, je vais donc un peu prendre ce rôle je crois. »


    Elle sentait ses regards confus, ils n' avaient pas de raison d' être, quand à elle, elle ne le quittait pas des yeux, fort heureusement, aucun de ces bocaux ne pouvait exploser au contact de l' air, c' était déjà ca....
    « -Tu n' as pas à t' excuser Dorian, je le comprends crois moi, il est bien normal de se poser des questions diverses. »

    Elle venait de s' approcher à nouveau de lui, après tout, ouvrir tout ces bocaux, c' était risquer de corrompre les quelques potions, elle posa sa main sur la sienne afin qu' il laisse le dernier auquel il voulait toucher fermé, en lui offrant un sourire amusé.

    « Je le comprends Dorian, tu n' as aucune raison d' avoir honte.
    Mais ici, en plein coeur du combat, tu n' auras pas vraiment d' autre choix que de t' offrir à l' un des deux camps.
    Et j' espère sincérement que tu le feras pour le notre, pour le Bien, si celui-ci t' attire parfois, c' est au moins un début.
    Je pourrai espérer t' avoir à mes côtés lors des batailles, et non pas en face.»


    Elle tentait de lui sourire un maximum, une facon de le rassurer, de l' aider à vaincre ses démons, ses hontes.
    Elle était certe mal placée pour cela, mais parfois, il le fallait, c' était un facon comme une autre de lui offrir tout son soutien, même si, à l' heure actuelle, elle était la seule à en avoir un réel besoin, et elle l' obtenait en partie.
    A bas cette histoire de Destinée, c' était un geste de bonté que lui offrait pour une fois les fondateurs, un autre sorcier sur sa route qui saurait peut-être lui redonner une réelle confiance.


    « -Je ne te demande pas de me le promettre, bien entendu, mais oui, je crois que j' ai bien besoin de toi. »
    Elle frémit à nouveau quand il passa sa main dans ses cheveux, elle aimait ce contact, elle l' appréciait énormément, c' était peu dire. « -Peut-être est-ce aussi une facon d' apprendre en m' aidant, je ne sais pas, mais je ne doute pas que tu apprennes tout de même pendant ce temps... »

    Elle le sentait si malheureux qu' elle ne put s' empecher de déposer un baiser sur sa joue, une facon de le remercier un peu, mais il fallait avouer que son contact était terriblement agréable.


    _________________________________________
    avatar
    Sam Baldwin

    Masculin Nombre de messages : 201
    Age du personnage : 27 ans
    Date d'inscription : 16/03/2007

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Claire

    Re: Confidences. (Fini)

    Message  Sam Baldwin le Jeu 17 Mai - 15:38

    Ce baiser déposer sur le coin de sa joue barbue le laissa sans voix, réveillant en lui des pulsions inavouables. Le Temps, bien qu’il n’y avait pas touché, semblait s’être ralentit afin qu’il puisse profiter de cet instant troublant. Phoebe Halliwell, cette sorcière garante du bon équilibre du monde se souciait-elle vraiment de lui, simple petit sorcier sans grande expérience du combat ?

    Sans véritablement savoir ce qu’il faisait, il glissa une main autour de la nuque de la jeune femme avant qu’elle ne s’éloigne, à travers ses cheveux soyeux, et lentement, il rapprocha finalement ses lèvres des siennes, cédant à la pulsion nouvelle qu’elle lui inspirait. Phoebe Halliwell dégageait ce quelque chose de si désirable qu’aucun homme ne pouvait y résister, et Dorian, Fils du Temps, ne dérogeait pas à la règle. Ainsi, s’abandonnant avec complaisance à son désir, Dorian embrassa Phoebe Halliwell, doucement, tendrement, déposant sur ses lèvres un baiser chargé d’une incroyable affection, alors qu’il s’emparait de son autre main, du corps de la jeune femme pour le serrer contre le sien.

    Depuis combien de temps le Fils du Temps n’avait-il pas été aussi proche de quelqu’un ? Depuis bien trop longtemps maintenant. Longtemps, il s’était sentit seul, toute sa vie en y réfléchissant bien. Déjà au manoir, étant le seul mâle né depuis deux cents ans, il faisait tâche et jouait souvent seul à des jeux de garçon. Et aujourd’hui, ce mal-être de solitude qui se logeait en lui depuis bien trop longtemps, semblait s’atténuer en compagnie de la Halliwell. Cela le renforçait encore plus dans ses convictions. Oui, le Destin l’avait mené à cette femme extraordinaire pour qu’il mette à sa disposition son pouvoir.


    Il ne su exactement qui rompit le contact, ou si d’ailleurs Phoebe l’avait repoussé. De sa peau suait le désir pour elle. Il était plus qu’évident qu’il était troublé, sous le charme, prit au piège d’un sortilège trop puissant qui aveuglait soudainement son jugement et obscurcissait sa raison. Phoebe Halliwell était sa nouvelle voie, il était esclave de ses yeux. Etait-ce parce qu’il était resté seul trop longtemps qu’il sautait sur l’occasion d’embrasser cette envoutante femme ?

    Loin d’avoir des regrets, Dorian se contenta de garder le silence un instant, regardant la sorcière droit dans les yeux avec complicité. « Dire que je m’excuse pour cela serait mentir Phoebe Halliwell. » Lui lâcha-t-il en souriant aimablement avant de s’éloigner d’elle pour rejoindre le Livre des Ombres sur lequel il déposa les mains.

    « Bien, maintenant que nous avons évacué cette attirance l’un pour l’autre, qui aurait si cela ne tenait qu’à moi fini en passion torride sur le planché de ton grenier, nous pouvons nous mettre à la recherche d’une solution à ton petit problème. » Dit-il d’un ton d’humour en se grattant gauchement l’arrière du crâne. « Mais d’abord, expliques-moi, pourquoi Piper s’est-elle tournée vers les Ténèbres ? Qu’est-ce qu’elle pourrait bien y trouver de plaisant qu’elle ne trouve pas dans la Lumière ? »

    Visiblement passé du coq à l’âne, Dorian semblait détendu, à l’aise avec Phoebe. L’atmosphère était moins lourde pour lui depuis qu’il l’avait embrassé. Il s’appuya nonchalamment sur le grimoire Halliwell, déposant son menton dans le creux d’une main en attendant patiemment la réponse de la jolie et jeune sorcière.


    _________________________________________

    Nous semons dans cette vie, ce que nous récolterons dans les prochaines. Tel est notre Karma.

    avatar
    Phoebe Halliwell

    Féminin Nombre de messages : 3572
    Age : 31
    Age du personnage : Prémonitions, Lévitation, Empathie, Electrokynésie, Pyrokynésie
    Date d'inscription : 20/05/2005

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Claire

    Re: Confidences. (Fini)

    Message  Phoebe Halliwell le Jeu 17 Mai - 16:03

    Elle ignorait parfaitement pourquoi elle avait déposé ses lèvres sur sa joue, mais appréciant ce contact, elle ne savait comment réagir, elle tenta de s' en défaire vite, les paupières fermées un instant pour se rassurer peut-être, se dire qu' elle devait être son alliée, qu' elle avait juste faire cela dans ce but, mais elle n' ignorait pas que cette légère barbe, ce contact et ce côté d' inconnu l' attirait un peu trop.

    Elle avait à peine eu le temps de s' échapper qu' elle sentit sa main contre sa nuque, cette force manquait de la faire fondre, après tout, elle avait un certain gout pour ce genre de gestes, elle ne dérogeait pas à la règle des femmes appréciant les "mauvais garcons" et leurs gestes forts.
    Ses lèvres désormais pressée contre les siennes, elle n' eut que le temps d' écarquiller les yeux avant de se laisser porter, ses lèvres étaient agréables, il possédait une force presque trop puissante pour qu' elle ne s' y abandonne pas, elle venait de se lover contre lui, les bras autour de son cou, le frolant alors
    Elle se sentait plutot bien, emportée par un possible désir, oui, mais surtout rassurée.

    Il n' avait peut-être rien à voir avec les autres, il était l' inconnu et elle aimait se dire qu' elle ne pouvait que s' y complaire, là contre cet homme qu' elle ne connaissait que depuis quelques heures, qui lui avouait tout et lui offrait ses plus précieuses preuves.
    C' était bien l' une des premières fois où elle se sentait tant en confiance, oui, elle pouvait lui faire confiance, et il connaissait déjà ses plus pénibles secrets.
    Il fallait bien le dire, en prime, elle en oubliait un moment toutes ces choses qui la tracassaient tant ces derniers temps.
    Oui, pas besoin de se soucier de toute cela, elle verrait, le désir permet parfois quelques oublis.


    Le baiser rompu, elle en devint rougissante et confuse, elle ne savait plus vraiment où se mettre, mais pas besoin d' empathie pour sentir un désir partagé.
    Elle se calla près du livre des ombres, une facon peut-être de s' éloigner et de calmer tout cela.
    Ce n' était pas raisonnable, non pas du tout, elle le savait bien, mais peut-être avait-elle tord, ce n' était pas la question pour le moment, il lui fallait garder son sang-froid.


    Il était sincère en tout cas, un homme comme un autre se serait confus en excuse, mais lui non, il restait calme de surcroit, rien de plus tentant.
    « Je... Il n' y a pas à s' excuser... »
    Mauvaise idée de rejoindre le Livre des Ombres, elle s' y trouvait déjà et ne put s' empecher de se diriger alors plutot vers les bocaux de potions et les quelques bougies.

    « -Hum soit.... Trouvons donc une solution à mon problème, je crois que ce serait peut-être mieux. »
    Elle venait encore de rougir face à ses mots, décidemment, il était plus que clair, et franc, et même si elle y sentait l' humour, elle y sentait aussi le désir, être empathe n' était pas toujours simple.

    « Léo a eu la superbe idée de la tromper, et elle a préféré se tourner vers le Mal par désir de vengeance...
    Mais je pense qu' elle comprendra, soutenue, qu' elle ne sera pas seule et que le bien reste sa vocation. »


    Si elle s' était écoutée, en vue de sa position actuelle , elle serait venue l' embrasser à nouveau, mais elle fixa un moment les bocaux, c' était son tour de se calmer de cette facon, et visiblement, en ne lui faisant pas face, c' était un peu plus simple.


    _________________________________________
    avatar
    Sam Baldwin

    Masculin Nombre de messages : 201
    Age du personnage : 27 ans
    Date d'inscription : 16/03/2007

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Claire

    Re: Confidences. (Fini)

    Message  Sam Baldwin le Jeu 17 Mai - 16:38

    Amusé par l’attitude de Phoebe, Dorian souriait en la contemplant. Avait-il déstabilisé la Grande Halliwell qui plusieurs minutes plus tôt l’avait intimidé à un point qu’on ne pouvait imaginer ? La roue semblait tourner. Mais oui, Phoebe Halliwell fuyait son regard et cela, il le trouva assez touchant. Cette croqueuse d’hommes était donc ébranlable, elle était donc accessible sous cette apparence de femme forte et sûre d’elle. Ça ne pouvait qu’accroitre la convoitise de tous hommes pareille prodige.

    « Léo a eu la superbe idée de la tromper, et elle a préféré se tourner vers le Mal par désir de vengeance... Mais je pense qu'elle comprendra, soutenue, qu'elle ne sera pas seule et que le bien reste sa vocation. »

    A ces mots, Dorian ne put s’empêcher de pousser un rire idiot, certainement déplacé, mais trop bête pour être vraiment méchant. « Les femmes… » S’élança-t-il la mine joyeuse. « Toutes des harpies excessives dans vos réactions. » Il se frotta les mains, laissant tranquille le grimoire Halliwell. « Bon eh bien, il ne nous servira à rien. Moi je te proposer de zigouiller Léo et on en parle plus. La brebis Halliwell rentre au bercail. »

    Le jeune homme rejoignit la sorcière près des bocaux, s’amusant de la situation. Gênée, Phoebe l’était, cela se voyait même sans don d’empathie. Il s’imposa à elle, terriblement charmeur dans ses attitudes naturelles, avec le désir d’attiser encore plus le feu qui brulait dans leurs êtres. « A moins que tu ai une autre solution à proposer. » Un bref regard lancé vers les fenêtres où l’obscurité régnait désormais. Le soleil venait de se coucher. Il devait être dans les environs de huit heures du soir. « Après, il se fait peut-être un peu tard pour tenter quoique ce soit. »

    D’un pas rapide, en claquant les mains, il gagna la porte du grenier, s’appuyant à bout de bras contre le châssis. « Allons grailler un bout, tu me dois un hotdog Phoebe Halliwell, ne l’oublie pas. »


    _________________________________________

    Nous semons dans cette vie, ce que nous récolterons dans les prochaines. Tel est notre Karma.

    avatar
    Phoebe Halliwell

    Féminin Nombre de messages : 3572
    Age : 31
    Age du personnage : Prémonitions, Lévitation, Empathie, Electrokynésie, Pyrokynésie
    Date d'inscription : 20/05/2005

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Claire

    Re: Confidences. (Fini)

    Message  Phoebe Halliwell le Jeu 17 Mai - 19:24

    Il avait donc réagit par amusement à ses réactions, à cette gène qu' elle éprouvait alors, il lui fallait se reprendre mais ce n' était pas simple du tout.
    Elle reprit un peu son souffle pour mieux reprendre sa stature, parler des problèmes de coeur de sa soeur de plus n' était pas spécialement agréable, elle n' avait pas vécu mieux, il fallait l' avouer!


    Ce petit rire lui fit lancer un regard étonné à Dorian, il n' y avait rien de drôle dans cette histoire elle avait étéé plus que blessée apès tout, sa soeur souffrait.
    « -Ne parlons donc pas des hommes...» Elle lui lanca un sourire amusé, des harpies? Elle qui avait vu tant d' hommes jouer les loups et s' entretuer pour un bout de femme, elle trouvait bien cette réaction...Masculine.

    « -Entre harpies et vautours, nous sommes bien de la même espèce. »
    Il n' avait pas tord, le grimoire ne servirait à rien, mais quand à sa solution, elle était excessive.
    « Tu es un peu excessif, j' aurai plutôt penser la faire revenir à la raison de part son amour pour ses enfants. »

    Il fallait qu' elle se reprenne, et très vite, elle prit un peu son souffle et reprit enfin l' attitude de femme fatale qu' elle possédait.
    Elle observait ses attitudes et d' un sourire semblait enfin s' en amuser, avant de planter son regard dans le sien.


    « Comme tu le vois, j' avais bien une autre proposition. »
    Manger un hot dog? Soit, elle allait donc se préparer à l' emmener deguster un de ces fameux mets américains, elle lui offrit un sourire en haussant les épaules.
    Elle venait de commencer à descendre sans regarder Dorian.
    « Alors allons déguster un hot-dog Dorian, allons-y »

    Elle passa devant lui, posé contre ce chassis et descendit rapidement les marches, faisant retentir le bruit de ses talons avant d' arriver en bas, de se saisir d' une veste et de se diriger vers la porte, ses clefs de voiture en main.

    Inutil de préciser que quelques heures après, ces derniers étaient dans l' un des parcs de la ville, un hot-dog entre les mains...


    _________________________________________

    Contenu sponsorisé

    Re: Confidences. (Fini)

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 17 Oct - 16:34