Une journée brumeuse.

    Partagez
    avatar
    Cristallin Water

    Féminin Nombre de messages : 903
    Age : 28
    Age du personnage : 25 ans
    Date d'inscription : 02/07/2006

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Claire

    Une journée brumeuse.

    Message  Cristallin Water le Lun 14 Jan - 22:51

    Le parc de la ville plongeait littéralement dans une immense brume qui ne permettait pas d’admirer la beauté du terrain. Cristallin avançait à petit pas sur une allée de béton qu’il distinguait avec difficulté. La brise froide effleurait son doux visage tendis que les parties de son corps à l’air libre viraient vers une couleur bleutée.
    D’un geste las, il sortit un paquet de mégot pour en tirer une qu’il déposa sur ses lèvres abîmées. Il s’était pourtant promis d’arrêter le plus brièvement possible cette cochonnerie, mais ce fut bien trop difficile, surtout dans un grand moment de solitude qu’il éprouvait ces derniers temps. Ce temps froid, glacial, Cris l’appréciait énormément. Le froid, faisait partit de sa vie depuis de nombreuses années, maintenant.
    Au bout d’un long moment de marche vers un endroit qui paraissait inaccessible, Cris s’arrêta sur un banc gelé. Autour de lui, il n’entendait que le bruissement des arbres et des petits feuillages ainsi que le pas de quelques passants qui ne se trouvaient pas dans son champ de vision.
    Ses paupières aussi lourdes qu’une brique de pierre se fermèrent doucement, ses mains se posèrent délicatement sur son long manteau noir, sa bouche et son nez s’enfoncèrent légèrement dans son écharpe d’un noir profond.
    Cette nuit, son sommeille avait été de courte durée suite à sa côte fêlée…


    …« - Je ne m’attendais pas à te revoir de si tôt !>>
    Les yeux d’un noir perçant, les mains tremblantes, Cristallin en avala sa salive de travers en apercevant l’homme qui se tenait raide comme un piquet devant lui.

    <<- Je n’allais tout de même pas me priver d’une petite visite de ta part.
    - Je suis content de voir que ma rencontre te fait tant plaisir, mon ami !
    - J’aurais pensé que tu aurais quitter ces lieux depuis bien longtemps. Tu n’as donc pas peur de ce que je prévois pour toi ?
    » Dit-il d’un ton sarcastique.

    Le regard de son adversaire en disait long sur sa personnalité. Il n’avait de cœur pour personne, il se disait supérieur, doté d’une intelligence remarquable et d’un sens des affaires prodigieux. Ce jeune homme âgé de quelques années de plus que lui, était au tout début de sa jeunesse son meilleur ami. Il fut donc bien surpris en apprenant lors de son affaire, que le chef d’une bande accusée de meurtre n’était autre que son allié.

    « - J’ai essayé de te voir à la fin de ma petite garde à vue, mais hélas, tu étais bien trop pris par… je ne sais qu’elle affaire…. », Dit-il en levant le bras au ciel.
    Cristallin pris la dernière bouffée de sa clope avant de la jeter sur le manteau gris de son ennemi.

    « - Tu as eu de la chance, une chance fabuleuse. Le jour ou j’arriverais à te prendre en flagrants délits, je serais le premier à te mettre mon poing dans ta face de rat !.

    - Oh oh ! voilà que Monsieur est mauvais joueur. Même petit tu détestais perdre, un mauvais perdant que tu es !.
    - Je n’ai peut-être pas encore de preuve, mais je prouverais le meurtre de Natacha !
    - Arrête un peu ! tu le sais tout comme moi, elle ne ressentait rien pour ta minable personne. »


    Cet homme dangereux avait réussit à échapper à la police, mais aussi à tous ces ennemis. Cristallin l’avait vu un jour abuser de ces fameux dons sur une personne sans défense. Il savait et pouvait parier sa main à couper, que son rival avait lui même mis fin à la vie de sa petite amie. Pourquoi ? par jalousie ? …
    Du sang sur son nez, le bras cassé, le visage éraflé, le combat avait été d’une telle violence que les deux hommes avait du cesser de se battrent un court moment avant de reprendre…

    …..Ses yeux s’ouvrit hâtivement tendis que sa tête se releva, dévisageant les horizons en espérant apercevoir la moindre silhouette.


    « Qui est là ? », lança le jeune policier d’une voix glaciale.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Une journée brumeuse.

    Message  Invité le Mar 15 Jan - 21:33

    Mike dépourvu de tout ses sens ne savait plus que faire. Il était perdu dans un monde qu'il ne semblait pas connaître mais ou il avait déja vécu quelque années au par avant, perdu dans une imense brume épaisse l'empêchant de voir ceux que l'on pourrais appeller sois son repas ou ses prochaines victime, mais non la faim n'était pas au rendez-vous,sa longue cape noire, cachait tout son corps ainsi que le capuchons qu'il aurait pu mettre sur sa tête mais qui laissais traîner un peu derrière son coup. En temps normal il l'aurait porter certe mais aujourd'hui il sentait non loin de lui comme une énergie commune qu'il n'avait pas sentit depuis près de 10 ans mais comment cela pouvait être possible, mais surtout qui cela pouvait-il être. Ami...ennemie Mike en avait aucune idée. Deplus que si un combat serais engager il aurait un peu de misère a combattre avec lui ayant de nouveau pouvoire magique il avait encore rarement essayer de les utiliser, il savait ce qui pour la pluspart signifiait mais ne serait certe pas près a combattre qui que se sois avec ses derniers. Comme chaque être dotté de nouveau pouvoire il se devait de dabord apprendre a les manipulers, pour ce qui était d'appeller une tribut d'animal avec son mental il n'avait aucun problème ou de se téléporter mais pour les illusions il avait encore un peu de misère et pour ce qui était de se glisser dans la tête d'un animale pour voir de son regard oublions sa il ne savait pas encore comment le maîtriser.

    Marchant non loin de cris, même s'il ne savait pas qu'il y était Mike arrivait encore a sentire son énergie vital et pour cette fois de plus en plus forte,il décida alors d'essayer de trouver la personne relier a ceci. Il ferma les yeux et laissa ses sens le guidé tout droit vers le destinataire. MArchant toujours dans cette brume qui semblait encore plus danse que les quelque minute au par-avant, il ne trouvait pas la personne a qui semblait apartenire cette aura magique, cette énergie. En somme trops de gens marchait encore dans le parc pour trouver quoi que se sois mais plus il avançait de son banc habituelle ou il arrêterais pour s'allumer une cigarette, plus il la sentait forte. Arriver a moin d'un mètre du bancs il sortit son paquet de cigarette et en allumant une sans même réfléchire a que c'était supposément, enfin a ce que disais les medecins, nuisible pour la santer, enfin bref se devait être le dernier de ses soucis. Il s'assit alors sur le banc pour voir a sa gauche une silouhaite qui ne lui était pas très familière, mais ses sens magique lui disait sans arrêts qu'il connaissais cette personne, alors il appella a lui tout plein de petit oiseaux qui vinrent enlever un peu de denciter de brume seulement en battant des ailes, sais alors qu'il put reconnaître Cristallin, son ancien ami d'enfance.

    Il y avait si longtemps de cela qu'il avait tuer sa femme ou était-ce tout simplement sa petite amie enfin il ne se rappellait plus trop. Mais bon, la raison pour laquel il avait commis se crime étant qu'il avait été délaisser par celui qui avait dit être son meilleur ami, par celui qui lui avait fais la promesse de toujours être la pour lui, et c'était depuis se jours que son rôle de démons avait repris le dessus et l'avais entraîner vers les ténèbres. Mais beaucoup de chose avait changer depuis sa mort qui l'avais entraîner dans les lymbes avait fait de lui quelqu'un encore plus méchant qui n'avait plus aucun sentiment et il était aussi devenu plus simplement mi démon mi vampire, non il était maintenant a par entière un vampire. Sais alors que étant plus fort que lui il ne pu s'empêcher de lui adresser la parole.


    -tiens, tiens, tiens un revenant Cristallin mais que fais-tu ici, tu viens pour que je te réserve le même sort qua la cruche avec qui tu sortais il y a de cela un long moment.

    Puis Mike ne pu s'empêcher de lâcher un très grand rire en pensant a ce qu'il venait de dire, cela lui cosait tellement de bien de faire du mal au gens, de les mutilers de l'intérieure et ce pour quel raison tout simplement car quand les gens autour de lui était malheureux et que mike pouvait leur créé encore plus demal sa lui faisais oublier a lui quel douleur il pouvait ressentire depuis qu'il avait perdu Laure, la seul personne qu'il n'ai jamais aimer avait été cette femme, elle avait été la plus importante a ses yeux et le resterais toujours. Sais en ce levant et en posant un regard mesquin sur l'homme qu'il détestait tant maintenant que un sourire pu revenir sur ses lèvres quand il se remémora la scène de la mort de l'ancienne femme de Cristallin.
    avatar
    Cristallin Water

    Féminin Nombre de messages : 903
    Age : 28
    Age du personnage : 25 ans
    Date d'inscription : 02/07/2006

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Claire

    Re: Une journée brumeuse.

    Message  Cristallin Water le Mar 15 Jan - 22:34

    Le nez rouge, les yeux humidifiés par le vent froid, Cristallin se hâta de se lever sous le bruit de pas qu’il venait d’entendre. La brume ne lui permettait pas de distinguer la moindre ombre, la moindre silhouette à l’horizon. Les battements de son cœur s’accélérèrent un cour instant avant de reprendre son rythme normal. Brusquement, une dizaine d’oiseaux fit son apparitions au-dessus de sa tête, battant de l’aile très rapidement afin de repousser l’épaisse brume.
    Il fut très surpris de voir l’homme qui venait tout juste d’apparaître, il y a un court moment, dans son cauchemar. Après sa remarque des plus ignoble, des plus douloureuse qu’elle soit, Cristallin comprit qu’il était réellement devant ce monstre.
    Cet homme répugnant, au caractère de pierre, d’une taille normale, des cheveux en batailles, avait toujours cette même allure qu’il y a quelques années. Toujours le regard hautain ! Le sourire au coin des lèvres. Que pouvait-il bien faire dans ce Parc en ce moment même ?
    Cris, ouvrit son paquet de cigarette pour en tirer une, la première de la journée. Une bouffée et il répliqua d’un ton austère.


    « Toujours aussi méprisable à ce que je peux remarquer ! Je croyais ne plus te revoir avant de nombreuses années. »

    Il ne pouvait supporter la façon dont-il traité sa défunte comme il le faisait en ce moment même. Plus jeune, il s’était pourtant bien amusé avec cette jeune femme. Il se souvient encore des bons moments passés tous les trois, le soir après les cours…Comment osait-il l’insulter ainsi ?

    « Je vois que tu n’as pas changé t’es petites habitudes, toujours entrain de te mettre sur le chemin des autres, toujours aussi antipathique, mais…toujours célibataire à ce que je vois ? »

    Un beau jour d’hivers, dans une jolie petite maison qu’ils occupaient de tant à autre pour se retrouver entre amis, Cristallin avait surpris son ancien complice faire usage de ces dons sur une jeune femme d’une beauté époustouflante. Depuis ce jour, il comprit alors qu’il était bien trop tard, pour l’aider ou bien regagner l’amitié de ce dernier. Il fut venu le temps ou pour faire endurer une souffrance insupportable à ces proches, il fallait s’attaquer aux personnes importantes comme l’avait été Natacha…

    « Je me suis toujours demandé ce que tu étais devenu après la mort de Natacha. Nous étions si proche, si ami, comment à tu pus faire une chose aussi abominable ? Pourquoi elle ? Pourquoi avoir choisi ce chemin ? un chemin bien différent du mien… »dit-il en baissant des yeux avant de reprendre une autre bouffé de sa cigarette.
    « Un chemin ou rôde une abominable cruauté, un monde maléfique. »


    Cristallin, de nature très calme, très charmant, peut-être pas assez méfiant des autres, n’avait jamais compris le pourquoi du comment de ce changement de comportement. Encore aujourd’hui, il cherchait des réponses à toutes ces questions. Peut-être que son caractère tranquille avait fait de lui un très bon inspecteur de Police.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Une journée brumeuse.

    Message  Invité le Ven 18 Jan - 3:35

    Parler,parler et toujours parler,allait-il un jours laisser la vengeance prendre sur lui. Surement non a ce que les rumeurs disait il serait maitenant dans la police,enfin ceka étqait le dernier détails important de cette histoire. Il lui demandait encore pourquoi il avait fait sa,la réponse a cette question franchement fatiguante devait-il avouer,il lui avait répondu plus d'une bonne centaine de fois mais ce dernier ne semblait jamais comprendre que l'amitié a ce qu'il disait était la chose la plus importante,et il avait été le premier a le renier pour une femme la sel chose a faire avait été de se venger et de lui enlever la chose la plus importante a sa vie Natacha, cette petite conne lui avait fait perde son meilleur ami mais avait aussi fais de lui ce qu'il était aujourd'hui. Puis il lui posa la question a ne jamais poser a mike,il l'a dit biensure sous forme d'affirmatioon. e petit commentaire fit vite sortire mike de ses gonts,il avait oser. Soudainement le visage de LAure lui apparut en plein visage la personne la plus importante pour lui, mais avec ce qu'il venait de vivre peut-etre serait-ce le temps de se réconcilier avec son ancien meilleur ami. Le regardant droit dans les yeux il se rassis sur le banc qui n'était pas très très tant tant.

    -Je dois t'Avouer quelque chose je suis vraiment déçus de mon comportement que j'Ai eu je ne m'attend pas que tu me pardonne mais sache que je sais éxactement ce que tu peux ressentire ayant moi aussi perdu quelqu'un qui m'était très chere nous étions entrain de préparé notre mariage quand j'ai soudainement disparut,jj'qavais bien réussis a l'oublier en fin a ce que je croyais mais j'ai vite remarquer que son odeur me manquait, alors je sais ce que tu peux maintenant ressentire et je suis vraiment désoler de t'avoir fait cela, je m'en excuse.

    Il détourna subitement le regard pour se renfermer encore une fois sur lui, sur ses pensers. Sa belle LAure lui manquait tellement,Mike avait ,enfin commençait a avoir un peu de misere a meme voir le visage de Laure. Un grand problème commençait enfin a fgaire rage en lui.
    avatar
    Cristallin Water

    Féminin Nombre de messages : 903
    Age : 28
    Age du personnage : 25 ans
    Date d'inscription : 02/07/2006

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Claire

    Re: Une journée brumeuse.

    Message  Cristallin Water le Dim 20 Jan - 1:24

    La brume se dissipait petit à petit, tendis que la vitesse du vent faiblissait légèrement. Les quelques lampadaires présents dans le Parc s’éteignirent, enfin ! . Un petit groupe de jeunes passèrent précipitamment devant eux, sans leur porter une très grande attention. Son regard humide, transmettait une colère démesurée envers son rival qui s’excusait du décès de Natacha. Il osait sortir de sa bouche répugnante des excuses méprisables, des mensonges que quiconque ne pouvait croire. Il l’avait tué de ses propres mains, de son propre gré, aujourd’hui sans voulait-il vraiment ?
    Cristallin remua discrètement sa main gelée qui dissimulait une éminente envie de lui balancer un pique de glace en pleins milieux des deux yeux. Une vengeance bien méritée qu’il pouvait s’offrir à ce jour. Son amitié maintenant achevée, ne lui provoquera aucun remords au moment ou ce dernier rendra son dernier souffle sur terre. Il s’était juré de l’anéantir un jour où l’autre et ce jour ‘J ’ arrivera plus tôt que prévu.


    « Balivernes ! » Cria t-il d’un ton puissant. Une petite fumée à l’odeur agréable sortie de sa bouche, tendis qu’il jetait à terre son morceau de mégot.
    « Tu n’as jamais été déçu, mais ravie, heureux de ton geste, de ta gloire. Tu n’as jamais su ressentir le moindres sentiments qu’un humain dit normal, peut percevoir. Je suis même surpris de t’entendre parler ainsi, surtout d’un soit disant grand amour que tu as malheureusement et je m’en vois désolé, perdu. »

    Il le fixait longuement comme si de son regard allait émerger une arme très puissante qui l’abattrait sur le coup.
    D’un geste las il passa sa main dans ses doux cheveux bruns qu’il entretenait comme une fille. Il décida d’emboîter le pas le premier et d’avancer de quelques centimètre en sa direction.


    « Tu crois vraiment que je vais te pardonner ? Tu me crois aussi naïve que cela ? Tu ne me connais pas aussi bien que je peux te connaître, alors. Depuis plusieurs années je suis à ta poursuite, tous les jours j’ai une grande envie de serrer contre mes mains ton coup grotesque. De voir t’es yeux de loup sortir de ses orbites, pendant que ton sang noir s’écoule doucement par ta bouche. Aujourd’hui j’ai l’occasion de réaliser cet objectif, alors pourquoi m’en priver ? » Dit-il en faisant apparaître dans la paume de sa main une sorte de poignard en glace.

    Il s’avait pertinemment que la magie était le seul ‘pouvoir’ capable de l'abolir. Il ne disposait aujourd’hui, d’aucune preuves convenables pour le cloîtrer derrières les barreaux…
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Une journée brumeuse.

    Message  Invité le Mer 23 Jan - 23:44

    Mike ne semblait ne pas être très a l'écoute des menaces de cristallin, pour ainsi dire se foutre totalement de ce qu'il disait. Il avait essayer de l'embarquer dans ses fillets mais cette qui semblait mieux le connaître que quiconque d'autre, savais aussi ses facons d'approches lorsqu'il désirait de la personne devant lui rien d'autre qu'un lunch. LA brûme maintenant de moins en moins épaisse, lui fut plus facile pour voire le visage de son ancien ami d'enfance. Celui-ci semblait tenirs un pieux de glaces, s'il croyait ne serais ce qu'éffrayer Mike un instant sais la qu'il avait tout faux, un grand sourire sur les lèvres comme pour signifier tu te moque de moi Miike se leva et pensa:

    *tu veux donc jouer a sa et bien tu vas voire sa se joue a deux se petit jeux la*

    Il recula de quelque pas et ouvrit les deux mains vers le sol puis ferma les yeux en l'instant de moin de temps qu'il ne faut pour le dire une orde de loup se tenais dèrrière lui, Mike lansa a Critallin un petit regard de contentement comme pour dire et tu croyais vraiment me faire peur. Même s'il le voudrait Mike n'avait aucunement l'intention de tuer celui qui pendant des années avait été son confident, qui savait tout sur sa vie, sur sa famille et sur ses espoires perdu. Mais s'il le fallait vraiment et s'il n'avait aucun autre choix et biens il le ferait mais il espérait tout de même ne pas avoir a faire cette acte.


    -Crois-tu vraimenet que tu me fais peur avec cette petite chose plus que ridicul, renge ceci sinon je serait obliger oubliger de lencer l'attaque a mes petit amis derriere moi, et tu sais très bien que si tu me force a te tuer je le ferai donc ne joue pas avec le feu.

    Biensure croyant connaître son ancien meilleur ami il savait fort bien qu'il ne baisserais pas la garde. Cristallin devait cverte sentire une tres grande rage en lui ce qui ne cesserais jamais de grandire, mais ce qui avait fait, avait été fait et maintenant il ne pourrais plus revenir en arrière, alors Mike sachant très bien et ne voulant pas perde son temps nu qua claquer des doights et les loups qui l'entourèrent formèrent un cercle autour de lui par la suite il s'assoya sur l'Asphalte regardant toujours Cris il ne pu s'empêcher de lui dire:

    -Alors tu la baisse ta garde ou non?

    Mike toujours assis sur le sol n'avait aucune frayeur il était protégé de tout les sens et rien ni personne ne pourrais entrer dans son cercle.
    avatar
    Cristallin Water

    Féminin Nombre de messages : 903
    Age : 28
    Age du personnage : 25 ans
    Date d'inscription : 02/07/2006

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Claire

    Re: Une journée brumeuse.

    Message  Cristallin Water le Jeu 31 Jan - 19:07

    Durant toutes ces dernières années, le commissaire de Police avait eut largement le temps de réfléchir à la façon de blesser, torturer son rival comme ci aujourd’hui c’était la chance ultime, celle à ne pas gâcher.
    Il fixa longuement et silencieusement, assez pour entendre le bruit du vent se fracasser contre les buissons, ce dernier avec une petite pointe d’appréhension. Son respect, son amitié pour ce vampire était encore bien présente, mais la rancune prenait de plus en plus le dessus. Son geste, ce fameux acte de cruauté sur sa bien aimée, l’avait complètement détruit, affaiblit…
    Cristallin ressentait chaque parties de son corps, aussi douloureuses soit-elles, se mettrent en ébullitions. Les palpitations de son cœur s’accélérèrent, ces membres se contractèrent, les petits vaisseaux se trouvant dans le blanc de ses yeux ressortaient d’une t-elle façon que l’on pouvait croire à une grande métamorphose.
    Pendant ce temps, Mike ferma subitement ces paupières comme pour éviter une poussière, les mains au sol, il appelait ces célèbres loups, ces grands amis, ces grands combattants.
    Il ne savait donc pas se battre sans demander le soutien d’une troupe…quel lâche cet humain.
    Un instant plus tard, Cris n’eut même pas le temps de prendre une grande respiration qu’un cercle de sauvages l’entourait. Les yeux approximativement verts lui donnaient la chaire de poule, les longues griffes cornues ne présageaient rien de bon, leurs grandes gueules ouvertes laissaient répandre une odeur nauséabonde.
    Un vague sourire se dessina sur les lèvres du Policier, tendis qu’il ne pouvait que se moquer.


    « Très bien, très bien. Je vois que tu n’es pas venu les mains vides. Qu’elle chance tu as d’avoir près de toi une t’elle escorte… aussi puissante… » marmonna t-il d’un petit ton ironique.

    La silhouette de Cris disparue brusquement, laissant les loups à leur stupéfaction. Ce dernier s’était métamorphosé en une grande goutte d’eau géante qui se répandit à la vitesse du vent, sur le sol glacé du Parc Central.
    Brusquement, une main bleutée, tenant un joli poignard de glace raflait l’horrible coup de son adversaire tendis que de son autre bras, il attrapait ardemment ces poignets.
    Sa force se décuplait, ses veines gonflaient, ses jambes se consolidaient.
    La pointe du poignard laissait derrière elle une trace de sang qui coulait goutte par goutte sur son vieux t-shirt noir.
    La bouche près de l’oreille de Mike, Cris s’énerva.


    « Crois tu vraiment me faire peur avec une ordre de loups ? La vieillesse t’affaiblit-elle à ce point, mon cher ami ?
    Depuis temps d’années que j’attends ce moment, cette ultime occasion de te voir souffrire, aussi bien de l’intérieur que de l’extérieure. Je ne baisserais pas aussi rapidement ma garde comme toi tu l’as fait si souvent. »

    Le poignard s’enfonçait de plus en plus profondément dans sa peau tendis que ce dernier se débattait comme il le pouvait.


    _________________________________________

    Contenu sponsorisé

    Re: Une journée brumeuse.

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 24 Sep - 22:04