Protéger ses intérets. [Matt]

    Partagez
    avatar
    Phoebe Halliwell

    Féminin Nombre de messages : 3572
    Age : 31
    Age du personnage : Prémonitions, Lévitation, Empathie, Electrokynésie, Pyrokynésie
    Date d'inscription : 20/05/2005

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Claire

    Protéger ses intérets. [Matt]

    Message  Phoebe Halliwell le Lun 28 Jan - 19:54

    Une journée de plus à voir que rien n'était protégé dans ce bas monde, strictement rien et surtout pas elle sur le plan juridique. Un pur bonheur: voilà qu'elle était assignée à comparaitre pour avoir diffamé un membre de la police sans le savoir. Si elle devait connaitre le métier des maris battant leurs femmes ou encore les trompant à tour de bras, elle n'aurait plus réellement le temps d'écrire un seul article et encore moins de gagner sa vie! C'était un comble! Résultat, elle se retrouvait à devoir trouver un avocat sans avoir encore un "procureur" de son côté comme par le passé. Rien de tel pour la mettre hors d'elle: on en vient à combattre je ne sais combien de démons et sorciers et voilà qu'on se retrouve seule face à un flic en colère qui va vous demander des comptes pour le fait que sa femme divorce, vraiment impensable...

    Et qu'avait-elle donc a faire pour pallier à ce genre d'idiotie? Rien, une collègue avait eu la gentillesse de lui conseiller un avocat, de toute évidence celui-ci était plutôt doué et saurait à merveille la défendre, mais de là à lui faire confiance, elle avait comme un léger doute. En tout cas, elle avait la carte de ce dernier et s'apprêtait à rejoindre son cabinet. Une bien belle façade, de quoi prouver richesse et tout ce qui s'en suit certainement, enfin aucune importance. Une fois à l'entrée, voilà qu'elle se mit à chercher un moment son nom... et quelle idée d'avoir mit un tailleur trop neuf et des talons aiguilles, il la serrait terriblement... bref, elle venait de le trouver son nom et prit donc l'initiative de sonner.

    -Bureau de Maitre Striker, qui le demande?

    Une voix féminine, certainement une secrétaire, mais c'était plutôt habituel dans ce genre de cabinet, les femmes restaient en tant que gentilles secrétaires et les hommes jouaient les durs en étant simplement avocats et en se faisant appeler Maitre. Elle se faisait déjà une idée machiste de cet homme de toute évidence.

    -Phoebe Halliwell, j'aimerai voir Monsieur Striker, c'est pour une affaire plutôt urgente.

    De toute évidence, elle avait fait mouche: la secrétaire lui ouvrit la porte en stipulant l'étage à rejoindre. Encore du temps, elle commenca donc à remonter chaque escalier en faisant claquer soigneusement ses talons avant d'arriver près de la fameuse secrétaire qui lui offrit à peine un coup d'oeil pour lui montrer du droit la porte du bureau de l'avocat. Se recoiffant rapidement, elle réajusta son tailleur avant de toquer à cette fameuse porte pour mieux l'ouvrir et prendre place dans ce bureau, face à l'avocat.

    -Monsieur Striker, Phoebe Halliwell, je pense qu'une de mes collègues vous a parlé de mon affaire...


    _________________________________________
    avatar
    Matt Striker

    Nombre de messages : 7
    Date d'inscription : 27/01/2008

    Re: Protéger ses intérets. [Matt]

    Message  Matt Striker le Lun 28 Jan - 20:42

    Encore un jour nouveau qui se lève et ce matin, Matt est deja debout depuis plusieures heures. Impossible de dormir, encore ces satanés cauchemard, il aimerait tant revoir sa femme autrement que de cette manière. Ces reves comment toujours par son éternel et magnifique sourir, pour ensuite se terminer son corp inerte sur le sol baignant dans une marre de sang. Il l'aimait si fort! Pendant quinze ans il ne jurait que par elle et aurait tout fait pour assouvir ses désirs. il aurait tout laché meme son travail si cela était utile rien que pour la belle Ziana! Matt n'avait toujours pas fait le deuil, il ne comprennait toujours pas comment dieux lui a enlevé la femme de sa vie, elle qui n'avait jamais fait de mal a personne. Pourquoi tant d'injustice? En parlant de Justice, Cela faisait deux ans qu'il était retourné au barreaux. Heureusement d'ailleurs que son travail l'épanouissait, sinon il n'aurait pas de réelle raison de rester en vie.

    La tete dans "Times" Parcourant les pages boursière, Matt bu une gorgée de son Nespresso encore fumant (What else?). Il était déja pret pour une nouvelle journée de dure labeure. Vetu d'un costume gris Clair et de sa cravate assortie, Il était de surcroit impeccablement coiffé ainsi que rasé de pret. Lui qui ne prennait plus la peine de se raser et encore moins de s'habiller correctement depuis la mort de sa femme, était redevenu coquet ou du moins présentable. C'était l'image de marque de son cabinet, et encore plus de son furtur Cabinet, un futur projet qui consisterait à créer une Enorme entreprise d'avocat, qui travaillerait en étroite collaboration! Strikers' and co! Cependant il attendait toujours l'accord de ses confrères.

    Après avoir finit sa boisson, il quitta sa magnifique villa Spacieuse et luxueuse, pour prendre place dans une BMW X5 ce 4x4 tant a la mode! Meme si Matt avait de l'argent et qu'il aimait le luxe, il ne s'en ventait pas pour autant. Il preferait garder sa simplicité et ses valeurs inculquées par ses parents. D'ailleurs, il ferait bien un jour d'aller leur rendre visite, cela fait lomgtemps qu'il n'a plus étreinté sa mère et serré fermement la main d'un père fier de son fils. Une fois devant la splendide façade de son cabinet, chose dont il était le plus fier, il gara sa voiture sur le parking privé et monta les marches qui menait a son bureaux tout en fredonnant "Stand by me". Il salua d'un "Bonjour Samantha" la secrétaire, qui s'était levée pour accueillir son "patron" avec un grand sourir que matt qualifiait d'hypocrite! Qu'es qu'elle ne ferait pas pour une augementation? Si Matt aurait vraiment voulu, il n'aurait pas hésité a la soudoyer car la jeune secrétaire avait tout ce qu'il faut la ou il faut mais depuis la mort de Ziana, il n'avait plus touché aucune femme. Il n'aurait pas pu, il aurait eu meme si elle était décédée la sensation de la tromper.

    Une fois assis devant son bureau Matt appuya sur l'interphone et la voix féminine de la secretaire résonna d'un air faussement polie

    -Oui Monsieur Striker?
    -Samantha, Veuillez reculez mon rendez vous avec monsieur Smithers! Dites lui que je m'occuperais de lui après 17H!
    -Bien Monsieur...autre chose?
    -Non rien pour le moment...j'ai des messages?
    -Oui, un certaines Madame Murphy, concernant la garde des enfants. Elle désire abandonner toute les charges portés contre son mari, apparement un arrangement a l'amiable c'est instauré!
    -Oui, ou plutot elle a reçu des menaces de son mari...j'irais la voir moi meme après ma journée..merci samantha...
    -Avec plaisir Maitre!

    Il haussa les sourcils tout en lachant le doigt de l'interphone avant d'ouvrir un énorme dossier concernant une autre affaire mais cette fois ci il devait proteger un homme dont il était persuadé qu'il était innoncent. Apparement victime d'un complot. Il y avait assez de preuve pour le défendre et le procès avait lieux demain, Matt gagnerais ce procès coute que coute! Du moins il l'esperait! Il avait un certains don de sentir les gens honnete ou pas! Oh ce n'est pas un don comme toutes ce qu'on raconte dans les livre de magie raconté au enfant! Personnellement Matt ne croyais pas a toutes ces rumeurs sur la magie. Bref, il était concentré sur son dossiers lorsque l'interphone s'activa

    -Monsieur Striker, Une certaine Mademoiselle Halliwells demande a vous voir!

    Matt consulta rapidement sa montre puis répondit a Samantha

    -Bien! Faites la entrer...

    Matt referma le dossier alors que Phoebe venait de faire irruption dans son bureau. Il releva la tete pour voir a qui il avait a faire mais lorsqu'il croisa son regard, son coeur se ressera tel un étau. il fut pris d'un vertige alors que des crampes lui prirent au ventre. il faillit laisser échapper un "Ziana?" mais se retint! elle lui ressemblait tellement! Certes après deux trois secondes a la fixer, il se rendit compte que ce n'était pas son imagination et qu'elle n'était pas le sosie de Ziana mais il y avait un étrange air de famille. Matt se rendit compte qu'il était ailleurs, le regard perdu. Il reprit alors son attention et serra la main de phoebe affichant un sourir faussement déconctracté.

    - Bonjour Mademoiselle Halliwell, en effet j'ai parcouru votre dossier ce matin, Accusée de Diffamation au près d'un agent de la loi... je vous prévient tout de suite ca ne va pas etre une partie de rigolade, les agents de police sont assermentés mais Je peux m'occuper de votre cas si bien sur vous décidez de me faire confiance...

    Il osait a peine fixer Phoebe lui lançant de temps a autre des regard furtif. Ziana lui manquait tellement...


    _________________________________________
    avatar
    Phoebe Halliwell

    Féminin Nombre de messages : 3572
    Age : 31
    Age du personnage : Prémonitions, Lévitation, Empathie, Electrokynésie, Pyrokynésie
    Date d'inscription : 20/05/2005

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Claire

    Re: Protéger ses intérets. [Matt]

    Message  Phoebe Halliwell le Lun 28 Jan - 21:03

    Hé bien quel bureau... Il avait un air immense, plutôt étonnant et du genre excessivement riche, non il n'y avait pas à dire, cet avocat devait certainement valoir tout ce que l'on pouvait dire de lui: après tout, son bureau à elle, au Bay Miror, ne ressemblait en rien à celui-ci! Il était beaucoup plus pauvre et à dire vrai elle n'avait pas de secrétaire personnelle, et des tonnes de paperasse ornaient son bureau, étonnant de voir une femme bien plus "bordélique" qu'un homme, mais c'était là la nuance entre journaliste et avocat, du moins l'une des nombreuses nuances comme le nombre d'années d'études, la popularité et tout ce qui s'en suit. Oui après tout, Phoebe n'avait plus que l'impression d'être une petite chose sans intéret qui était bel et bien l'objet d'une querelle qu'elle ne pouvait pas régler, comme une pauvre gamine... Ce qu'elle pouvait détester ce sentiment, surtout à son âge et après tout ce qu'elle avait traversé, elle avait fait des études, luttait contre des puissants et devait demander de l'aide de la part d'un avocat simplement pour un flic trop orgueilleux? C'était lamentable et elle ne cessait pas de se le répeter encore et encore.

    -Enchantée, j'en suis bien consciente mais je ne pensais pas qu'écrire un article pour répondre à la demande d'une femme trompée serait une diffamation!

    A ces mots, elle venait d'esquisser un large sourire, presque amusée quoiqu'au contraire la situation ne fasse que la mettre un peu plus dans l'embarras en lui rappellant le grotesque de sa situation. Après tout, pourquoi un avocat s'ennuierait-il d'une affaire comme celle-ci? Et elle, elle osait venir se présenter et lui faire perdre son temps pour ce genre d'idiotie. Elle avait vraiment la sensation d'être une petite pimpêche trop sure d'elle et de son fric qu'elle n'avait pas tant que ça après tout. Oui Phoebe était définitivement très mal à l'aise!

    Elle prit tout de même le soin de serrer la main de cet avocat avant de subir un choc, franchement ce n'était pas le moment! Voilà qu'elle avait droit à une prémonition, de toute évidence, elle était capable de discerner le fait que celle-ci soit un instant du passé, mais terriblement douloureux. C'est à cet instant qu'elle put saisir ce corps allongé, sa vision s'approchait un peu plus pour saisir le délicat visage d'une femme ensanglantée et de toute évidence décédée, et à ses côtés, voilà qu'il y avait ce cher avocat: il était plutôt simple de faire le rapprochement en observant les deux alliances, mais cet vision restait tout de même douloureuse et Phoebe tenta un instant de se ressaisir.

    C'était à peine le cas qu'elle se rendit encore compte qu'elle n'avait pas laché cette main, ce qu'elle s'empressa de faire, génée par son geste et par le moment d'absence qu'elle avait certainement eu. Comment l'expliquer? Comment dire à cet inconnu qu'elle avait vu ce genre de chose? Bien sur, elle n'en dirait pas un mot, mais il lui fallait une excuse suffisante: certainement le fait qu'elle avait eu un soudain vertige, ce qui expliquerait en partie la pression qu'elle avait dut exercer sur sa main, oui cette excuse lui semblait plutôt pas mal à dire vrai. Elle étouffa un léger soupir avant de se rendre compte que ses pouvoirs n'avaient pas finit de la réveiller encore et encore: voilà que maintenant, son empathie lui faisait ressentir le trouble de l'avocat, non ce n'était pas du tout sa journée. En réajustant à nouveau son tailleur, elle cligna un moment des paupières, comme pour se remettre dans le bain et fixa à nouveau l'avocat, prête à faussement se justifier.

    -Pardonnez moi, j'ai eu un léger vertige, je suis désolée, bref, pensez-vous pouvoir défendre mon affaire?


    Elle s'était reprise oui, elle était plutôt douée pour ce genre de comédie, après tout, elle apprenait depuis des années à jouer autre chose que la sorcière, il fallait bien que ce genre de choses servent un minimum. Et puis de cette façon, elle avait enfin put reprendre le cours de la discution et tenter de penser à autre chose qu'à tout ce qui s'amusait soudainement à l'entourer.


    _________________________________________
    avatar
    Matt Striker

    Nombre de messages : 7
    Date d'inscription : 27/01/2008

    Re: Protéger ses intérets. [Matt]

    Message  Matt Striker le Lun 28 Jan - 22:20

    Ressaisit toi matt...ressaisit toi...

    L'avocat Quatragenaire, souffla intérieurement puis se décida se regarder phoebe dans les yeux, pour lui, ne pas regardez son interlocuteur était un manque de politesse. Une nouvelle fois dans son regard, il sentit son coeur s'emballer mais tenta de garder la tete froide tout en l'écoutant parler. Comme il venait de lui dire, il avait parcouru son dossier le matin meme et savait donc par ce fait ce qui s'était réellement passé! Elle était donc rédactrice au Bay mirror, Ce que Matt ne lisais évidemment jamais. Il n'avait évidemment pas de préjugé sur ce genre d'article mais disons qu'il préférait de loin lire le journal boursier ou encore les résultat sportif. Elle se défenda donc avec l'argument de son article, et Matt savait très bien qu'elle n'avait pas dans l'intentiond de porter diffamation a ceT agent de police apparement trop paranoiaque!

    - je vous crois Miss Halliwell, je vois bien que vous êtes de bonne foi, et je n'ai jamais entendu aucune plainte sur les articles du bay mirror! Ce policier a soit une dent contre vous, soit il est légèrement paranoïaque! Ne vous en faites pas c'est un procès qui ira très vite et je suis pret a vous parier que vous aurez gain de cause!

    Matt remarqua alors l'égarement de phoebe, il lui glissa meme un "Tout va bien?" Qu'elle n'avait apparement pas étendu. Son absence, perturba encore plus Matt se sentait de plus en plus mal a l'aise. Comment gérer ca? C'était la première fois depuis Quatre ans qu'il ressentait cette étrange sensation. Comme si cette jeune femme faisait battre son coeur par le nom de Ziana. Il se contenta de se redresser sur son bureau Lorsque la jeune femme reprit son attention sur Matt

    - vous êtes sur que ca va? Vous voulez un verre d'eau? Dit il tout en se levant

    il puisa de l'eau d'un distributeur automatique. Il se rassit ensuite puis posa le verre devant phoebe. Elle lui demanda alors s'il était pret a s'occuper de son cas. S'il y a bien une chose que matt ne connait pas c'est l'abandon, ou de se laisser abbatre devant une difficulté peut importe quel soit. Cette affaire, semblait très simple et ne prendrait pas plus d'une semaine, dès la première audience, le juge aura certainement fait son jugement et la belle phoebe pourra revaguer a ses occupations.

    - Je vous fait la promesse que fin de semaine prochaine tout ca sera oublié! et nous feterons ca autour d'un café...

    Matt regrettait déjà sa dernière phrase! Regle numéro UN ne pas meler vie professionnelle et vie privé! Deuxièment ca ne serait pas vraiment une bonne idée, il vallait mieux pour matt que Phoebe Halliwell disparaisse au plus vite de sa vie, il ne supporterait pas de voir Phoebe lui rappeler le triste destin de sa femme. il tenta de se rattraper au plus vite. il ne voulait surtout pas faire croire qu'il était ce genre d'homme a sauter sur tout ce qui bouge et draguer dès la première occasion

    -Enfin bien sur c'est une image...

    Il n'ajouta rien préféra jeter un regard par la fenetre ne sachant ou se mettre.


    _________________________________________
    avatar
    Phoebe Halliwell

    Féminin Nombre de messages : 3572
    Age : 31
    Age du personnage : Prémonitions, Lévitation, Empathie, Electrokynésie, Pyrokynésie
    Date d'inscription : 20/05/2005

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Claire

    Re: Protéger ses intérets. [Matt]

    Message  Phoebe Halliwell le Lun 28 Jan - 23:45

    Mais quoi? Que lui arrivait-il donc à cet avocat qu'elle ne connaissait pas le moins du monde? Elle ressentait chaque instant de son trouble et s'en trouvait tout autant troublée, c'était étrange et en réalité assez désagréable: comment réagit-on face à ce genre de situation qui se devrait donc d'être tout simple professionnelle? Bien sur, il était charmant, mais là n'était pas la question! La trace de sa bague, la vision que Phoebe avait eu le malheur d'avoir, non, il était clair que de toute façon, un homme marié, veuf ou fraichement divorcé n'avait jamais été dans les propriétés de la Halliwell, elle avait déjà bien assez eu affaire à des démons pour tenter maintenant d'éviter les hommes compliqués, et même simplement éviter d'y penser une seule seconde!
    En tout cas, il reprennait là le sujet qui les concernait: la plainte, tant mieux, elle pouvait tenter d'éviter de penser à ce genre de choses: c'était à son tour de se concentrer sur l'affaire, de ne pas chercher à comprendre chaque réaction, chaque sentiment que pouvait éprouver son interlocuteur, ce qui était une grossière erreur.



    -Parfait Maitre, je vous remercie et je vous offre toute ma confiance, je n'ai entendu que du bien de vous et des affaires que vous avez pu régler par le passé. Je ne doute pas d'avoir choisit le bon avocat!



    Comme elle avait été stupide et ce qu'elle pouvait détester ses visions parfois! Mais il n'y avait qu'elle pour se ridiculiser à ce point devant son propre avocat! Sur le coup, elle aurait plutot aimé que cela n'arrive pas plutot que voir son avocat la prendre pour une petite chose fragile sujette aux vertiges, parce qu'après tout, soyons honnête, ce genre de détail, de pensée incommodaient Phoebe, elle ne pouvait même plus les supporter puisqu'elle les avait trop entendu en étant la plus jeune de la famille à une époque, avant l'arrivée de Paige.



    - Oh non non, ne vous embêtez pas pour moi!


    Trop tard, il était déjà là, avec son verre d'eau et elle n'avait pas eu le temps de lui dire non et de jouer la fille fière, elle était déjà face à un verre d'eau et sentait qu'il allait bientot lui proposer de s'assoir. Elle tentat de lui sourire en lui soufflant un "Merci" mais à dire vrai, le rose de ses joues ne trompait pas, il stipulait bien sa gene, son léger énervement face au pseudo vertige qu'elle avait put avoir. Pendant les moments les plus importants de votre vie, où ce pouvoir se doit de se déclarer, il se tait et voilà que maintenant, il vient vous mettre mal à l'aise, oh si elle avait put s'en passer, elle l'aurait fait bien entendu! Mais le lot d'être une super sorcière...



    - Oh un café? Ce serait avec plai...



    Pas le temps de finir sa phrase, il venait à peine de lui proposer ce café qu'il se retractait, était-il donc anglais? Elle qui marchait au "feeling" avait pourtant tut la fin de sa phrase en esquissant un sourire amusé. Bien sur elle saisissait tout ce qu'il se passait dans le coeur de cet homme, mais la situation était étrange et lui plaisait plutôt alors autant jouer le jeu. Elle n'était pas aussi timide, elle ne l'était même pas du tout et lui aurait bien dit qu'elle l'emmenait tout de suite prendre un café, mais elle préférait ne rien dire, après tout: pas les veufs, et surtout pas quand ils éprouvent une gène comme celle-ci en observant la première jeune femme entrée dans son bureau, puisque pour elle, ce n'était pas particulier à sa personne mais plutôt à la majorité des femmes.


    -Hum oui oui, une image certainement... Finit-elle par dire en souriant.


    _________________________________________
    avatar
    Matt Striker

    Nombre de messages : 7
    Date d'inscription : 27/01/2008

    Re: Protéger ses intérets. [Matt]

    Message  Matt Striker le Mar 29 Jan - 4:22

    Pas étonnant que la jeune halliwell n'aie entendu que du bien de Matt. Non pas qu'il soit prétentieux, il savait pertinemment qu'il avait une certaines notoriété du a son travail, propre et bien fait. il utilisait tout les moyens et se donnait corp et ame pour défendre son client du mieux qu'il le pouvait. Matt esquissa un sourir presque forcé a phoebe lorsque ses joues se mire a rougir. Elle devait etre une fille timide? ou alors elle n'avait tout simplement pas voulu se faire remarquer avec son vertige! Peu importe a présent Matt ne cessait de la regarder et elle parla presqu'en meme tant que lui lorsqu'il lui proposa ce café. Elle était sur le point d'accepter alors que celui ci ayant eu peur de sa réaction avait tourné sa phrase en métaphore. Une drole de sensation s'empara alors de matt, une sensation qui d'un coté tenté de fuir phoebe et l'autre qui tentait de s'en rapprocher avec une tel intensité que ca lui rappelait tout l'amour qu'il avait pour Ziana. Mais il s'agissait la de phoebe halliwell et non de sa défunte femme. Que devait il faire? La fuir ou tenter de la revoir?

    -Si vous y tenez vraiment, j'ai une quinzaine de minutes avant mon prochain rendez vous on pourrait peut etre parlez de votre affaire. Y a un joli pub au coin de la rue...

    Comme si les mots allait plus vite que ces pensées. Tout allait bien trop vite et en tant normal, Matt n'aurait jamais osé lui proposer ca, elle était a peine la de cinq minutes qu'il l'invitait déja a boire un verre. Que croirait elle? Matt remarqua alors que comme toujours depuis quatre ans, il portait encore l'alliance en mémoire de sa femme. Penserait elle sans doute que c'est un Maqueraux, un homme marié qui donne des rendez vous a des minettes bien plus jeune que lui? Il devait lui dire! Mais comment? Il trouverait bien...

    Légèrement embarassé par ce qu'il venait de lui proposer et surtout inquiet par sa réaction, Matt attendait sa réponse le coeur battant tout en consultant brièvement sa montre. Le Pub devait déjà etre ouvert a cet heure, et il ne devait pas y avoir trop de monde. Il marcherais le long de l'avenue Stpeters puis tournerai a l'angle de BostonStreet, pour enfin faire face a cette petite batisse, simple mais chaleureuse.


    HJ: désolé petit rp mais il est tard et l'inspi a du mal de venir, je me ratraperai demain t'en fait pas Wink


    _________________________________________
    avatar
    Phoebe Halliwell

    Féminin Nombre de messages : 3572
    Age : 31
    Age du personnage : Prémonitions, Lévitation, Empathie, Electrokynésie, Pyrokynésie
    Date d'inscription : 20/05/2005

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Claire

    Re: Protéger ses intérets. [Matt]

    Message  Phoebe Halliwell le Dim 3 Fév - 16:54

    Et quoi, qu'y avait-il à ajouter? Il y pensait, mais elle savait bien que cette vision était simplement un signe du passé, non du présent, elle n'avait donc malheureusement rien à sauver, strictement rien de sa défunte épouse. La main déposée dans ses cheveux désormais courts, elle s'attendait à ce que le pauvre homme lui fasse une déclaration animée au sujet de son épouse, mais il n'en fit rien, elle qui pensait connaitre les hommes par coeur avait bel et bien tort. Il lui proposait donc d'aller boire un café, étonnant, oui, il était étonnant et elle en esquissa un sourire, bien sur son empathie était incapable de se taire un seul instant pour lui signifier qu'elle n'avait pas à s'en faire, qu'il était pourtant terriblement géné, mais Phoebe restait ce qu'elle avait toujours été, un rien d'expérience, un peu de vie, quelque chose de différent, c'était agréable et puis elle adorait se laisser aller à des aventures qui lui étaient totalement inconnues comme ce qu'elle avait put connaitre. Et puis, elle ne savait rien des avocats, même si son métier se rapprochait un peu trop à son gout de celui de Cole, il fallait bien qu'elle s'y fasse, elle ne pensait plus à lui, non, c'était du passé... Un passé douloureux et chacun sa charge sur ses épaules, la vie était ainsi faite après tout!


    -Hé bien allons-y, je ne connais pas ce pub, cela me permettra de découvrir un peu plus ce que renferme cette ville! Je vous suis.


    Elle venait donc à peine de saisir l'empressement que subissait le coeur de l'avocat, il était donc emplit de tant de doutes et d'incertitudes? Comment était-ce donc possible? Pourquoi en était-il là? Elle esquissa un léger sourire amusé: certes elle était plus jeune, mais pensait-il donc qu'elle n'était qu'une gamine écervelée? Elle espérait bien que non, loin de là, après tout: elle était journaliste et était fière de ses performances, elle n'avait, en prime, strictement rien d'une enfant, c'était simplement ce côté femme qu'elle aimait mettre en avant. Mais que craignait-il donc à ce point? Pourquoi devait-elle sentir le nombres de questions qu'il en venait à se poser? Au moins, elle avait bien une certitude: ce n'était pas juste au sujet de son affaire qu'il en venait à se demander tout cela, oh oui, elle sentait bien qu'elle lui plaisait en tout cas un minimum, et voilà qu'elle en souriait à nouveau: c'était bien l'un des autres avantages de son empathie, au moins, elle pouvait savoir ce qu'on pensait d'elle sans aucun risque et sans être ridicule!

    Elle qui avait à peine eu le temps de s'assoir et de retirer son manteau venait déjà de l'enfiler à nouveau pour se préparer à sortir de cette pièce qui, à dire vrai, la génait un peu: l'ambiance, ce côté enfermé, elle n'avait rien d'une claustrophobe mais non, décidemment, elle n'aimait pas le moins du monde! Elle avait bien besoin de cette petite sortie jusqu'au pub et venait déjà d'enfiler les quelques boutons de son manteau blanc pour ouvrir la porte du cabinet en conservant ce léger sourire presque significatif d'un instant de jeu ou de défi, ou d'un rien de joie, allez savoir. La main déposée sur cette porte, le regard de la secrétaire déjà déposée sur elle et suffisamment détaillée par cette dernière, elle prit un véritable plaisir à reprendre la parole, avec un brin d'humour et un clin d'oeil au passage.

    -Alors Maitre, je vous attends, dépéchez-vous!


    _________________________________________

    Contenu sponsorisé

    Re: Protéger ses intérets. [Matt]

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 23 Juil - 20:15