Helena Kovaleska

    Partagez
    avatar
    Helena Kovaleska

    Nombre de messages : 5
    Date d'inscription : 14/02/2008

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Sombre

    Helena Kovaleska

    Message  Helena Kovaleska le Jeu 14 Fév - 23:37

      Nom :Kovaleska
      Prénom :Helena
      Surnom(s) :La faucheuse
      Âge : 21 ans
      Anniversaire :16 août
      Lieu de naissance :Kaliningrad
      Taille :1 mètre 72
      Poids :54 kilos
      Cheveux :bruns
      Yeux :noisette

      Race : Démon
      Entité : Maléfique
      Histoire :

      Il y a un vieux dicton qui dit : on choisit ses amis pas sa famille. S’il y a une jeune femme qui comprend le sens de ce proverbe c’est bien Helena. Pour comprendre la situation d’aujourd’hui, il faut revenir quelques temps en arrière. Tout commence avec le père d’Helena, Viktor Werner. Nous sommes au milieu des années 80, en pleine guerre froide. Issue d’une ancienne famille d’aristocrates, Viktor vivait en Allemagne de l’Est sous le joug de l’URSS. Système communiste et répartition des richesses oblige, tous ses biens furent pillés et les siècles de richesses accumulées s’envolèrent. N’étant pas stupide et sachant que sa vie était en danger à cause de la rancœur du prolétariat face à la bourgeoisie, l’homme décida de s’enfuir. Aller à l’ouest était impossible à cause du Mur et de l’armée qui la défendait. Seule solution : l’Est.

      Même si cela était dans un sens plus difficile de vivre en URSS, au moins là-bas, personne ne le connaissait. Mieux faut vivre comme un pariât que de ne pas vivre du tout. Utilisant les ressources qui lui restaient, il se rendit dans les confins du bloc communiste. Comme il était impossible pour lui de prendre l’avion (présentation obligée des papiers d’identité), il utilisa différents moyens de transports plus discrets (taxi, bus, train, voiture de location) pour se rendre à Moscou. Sur le chemin il fit une escale dans une petite bourgade du nom de Kaliningrad.

      Passant la nuit là-bas, il rencontra une jeune femme du nom d’Anissia, qui résidait dans ce village depuis sa naissance. Ils se plurent, passèrent la nuit ensemble et à l’aube Viktor s’en alla. Manque de chance pour elle, elle se rendit vite compte que l’homme lui laissa un petit souvenir. Neuf mois plus tard naquis la fille d’Anissia Kovaleska : Helena. Comme elle ne connaissait que le prénom du père et qu’elle ne savait pas où il se trouvait, la mère décida de ne pas le chercher et d’élever seule son enfant.

      Une des choses qu’il faut savoir sur Kaliningrad est qu’il s’agit d’un petit village agricole isolé et qu’en plein ex-URSS, on se croirait dans une reproduction d’un village du moyen-âge. Le manque d’argent et de culture était évident mais ça n’est pas pour ça que les gens étaient plus malheureux que d’autres. C’est dans ce contexte que grandit Helena. Il n’y avait pas grand-chose à dire sur sa vie, mis à part l’absence de son père, elle eut une petite vie tout ce qui a de plus normale. Aucun n’événement traumatisant, pas de sévices subis ni de famille assassinée. Pourquoi devrions-nous tous souffrir ?

      Ceci n’était en fait qu’une surface, un miroir cachant la réalité. C’est seulement en brisant le verre qu’on peut découvrir qu’en réalité la jeune fille était tout sauf ordinaire. Elle était dotée de facultés plutôt étranges, avec lesquels il était difficile de vivre. La prise de conscience se fit lorsqu’ Helena prit dans ses bras pour la première fois un petit chien errant. Alors que l’animal était blotti contre la petite fille depuis quelques secondes, il ferma les yeux et mourut. Trop jeune pour comprendre ce qui c’était passé, l’innocente posa le chien par terre et s’en alla. Cet événement s’estompa rapidement dans sa mémoire. Dommage pour elle qu’elle ne garda pas ce jour en mémoire car cela lui aurait permis d’éviter pas mal d’ennuis et aurait sans doute changer sa vie.

      Resituons nous dans le temps, Helena à 12 ans. Il y avait ce jour-là une fête dans le village. Tout le monde dansait et s’amusait. Un jeune garçon eut le courage d’inviter Helena à danser. Celle-ci accepta et saisit les mains blanches du garçon. Au bout de quelques secondes, le petit homme mourut. Ce fut la panique, la foule commença à crier et à s’attrouper autour du cadavre. Les gens affolés ne savaient pas comment réagir jusqu’au moment où un vieil homme se mit à crier :

      « C’est elle, c’est Helena qui la tué. Je l’ai déjà vue faire auparavant, c’est une sorcière »

      Dans une grande partie du globe, la foule se serait moquée du vieil homme. Malheureusement Kaliningrad était un village isolé, retardé et l’exemple parfait des méfaits de la consanguinité. Les gens, de part leur manque de discernement et à cause de l’effet de foule, suivirent. On ne peut pas trop leur en vouloir, après tout ils n’étaient pas loin de la vérité. Dans les secondes qui suivirent tous étaient d’accord : il fallait brûler la sorcière.

      Anissia ne pu rien faire pour protéger sa fille de la masse. Comme s’ils avaient déjà tout prévu, ils attachèrent Helena et la jetèrent dans un amas de bois. La jeune fille était déboussolée et terrorisée. Elle était tellement apeurée qu’elle s’évanouie. Pendant ces moments d’inconscience, d’étranges visions lui apparurent. Ces images qui défilaient ne lui appartenaient pas car l’action se déroulait des siècles auparavant. Elle y vit un vieil homme du nom au combien connu de Faust, celui qui inspira bien des légendes. Celui-ci avait pactisé avec un démon. Quel était exactement le contenu de ce contrat ? Elle ne pu le savoir. Mais ce qu’elle avait appris c’était qu’elle était par l’intermédiaire de son père Viktor, une descendante de Faust et que le pouvoir latent offert par le démon lui appartenait. La force qui sommeillait à travers de nombreuses générations avait décidé de se réveiller.

      Lorsqu’ Helena ouvrit les yeux elle fut frappée de stupeur pour deux raisons. La première était qu’elle était toujours en vie. La seconde était qu’il n’y avait plus qu’une survivante dans ce petit village. Tous les autres étaient morts. On pouvait lire la terreur sur leur visage. Devant un tel carnage, la jeune fille s’enfuit. Quelques jours plus tard, la zone fut interdite d’accès par l’armée. Un groupe de journalistes américains étaient dans les parages pour enquêter sur ce qui c’était vraiment passé lorsqu’ils tombèrent sur Helena. Encore traumatisée par ce qu’elle venait de subir et conscience qu’elle avait involontairement tuer sa mère, elle errait aux milieux des bois dans un état second. Les journalistes la prirent avec eux et l’emmenèrent aux USA.

      Ce fut seulement là-bas qu’ils montrèrent leurs vrais visages. Il s’agissait en fait d’agents secrets venu enquêter. Ils soupçonnaient les Russes d’avoir testé une arme chimique. Helena subit des examens poussés pendant de longues semaines. Après les essais infructueux, la philosophie de l’agence américaine était de se débarrasser du problème en l’éliminant. Ils auraient du faire ça avant que le cobaye ne prenne conscience de ses pouvoirs et apprenne à les utiliser. L’état américain ne divulgua jamais la cause de la mort de 27 de ses agents.

      Livrée à elle-même, Helena apprit à survivre en volant et tuant. Elle voulait un toit pour s’abriter ? Elle toquait à une porte et éliminait toute personne se trouvant à l’intérieur. En volant le liquide et en revendant les biens qui avaient de la valeur, elle obtenait assez d’argent pour pouvoir se débrouiller. Même si elle errait, elle avait un objectif en tête : retrouver le démon qui avait transmis des pouvoirs à son ancêtre Faust. Au fond d’elle, elle savait que le démon était toujours vivant et qu’il n’était pas loin. Aujourd’hui à 21 ans, plus maléfique et déterminée que jamais, Helena poursuit son chemin et ses recherches, tuant ce qui se met sur sa route pour l’empêcher de rencontrer le démon qu’elle appelle son père.

      Pouvoirs :
        • Pouvoir # 1 :Mains de la mort : si les mains d’Helena touche quelque chose de vivant, la plante, l’animal ou la personne meurent au bout de quelques secondes. Si elle touche un être magique, le résultat est différent. L’être ne meure pas mais est considérablement affaiblie et perd temporairement la capacité d’utiliser ses pouvoirs. Plus l’être est fort plus le délai de maintien doit être long. Quand elle utilise ce pouvoir, elle était totalement sans défense.
        • Pouvoir # 2 :Faisceau d’absorption de l’énergie vitale : contrairement aux mains de la mort qui font disparaître les forces magiques, Helena peut projeter un faisceau qui absorbe directement l’énergie vitale. La portée du faisceau est une dizaine de mètres. Point important : bien qu’elle puisse absorber l’énergie vitale, elle ne peut pas se l’accaparer.
        • Pouvoir # 3 :Résurrection : Avec sa propre vie ou plus généralement avec l’énergie vitale qu’elle absorbe grâce à son faisceau, Helena peut transférer cette force pour ramener temporairement à la vie des esprits, fantômes et autres démons. Ceux qui ressuscitent obéissent aveuglément à leur maîtresse. Quand ils ont utilisé toute l’énergie vitale qui leur a été transmise, ils disparaissent à nouveau.


      Avatar : Holly Valance

      FACULTATIF :
      Métier : Aucun
      Être de lumière : /

      HORS-JEU :
      Où avez-vous connu le forum ? Lien dans la fiche d'un joueur sur un autre site
      Quel âge avez-vous ? /
      Un ancien personnage ? Lequel ? /

      Souhaitez-vous un Kit de bienvenue ?


    J'ai vu de supers avatars sur ce forum et rien qu'en regardant le design je trouve que c'est très bien. Alors si quelqu'un veut passer un peu de temps pour un Kit, j'en serais très reconnaissante.
    avatar
    Mélinda Halliwell

    Féminin Nombre de messages : 1318
    Age : 42
    Age du personnage : 42 ans
    Date d'inscription : 23/09/2006

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Claire

    Re: Helena Kovaleska

    Message  Mélinda Halliwell le Ven 15 Fév - 3:38

    Et bien tout d'abord bienvenue parmis nous Helena, j'espère que tu te plairais sur ce forum Smile

    J'adore ton histoire, originale, bien écrite, félicitation.

    La seule chose qui me tique c'est le 3e pouvoir je le trouve pas mal, mais de là à faire revivre quelqu'un même pour un cours laps de temps, me parait fort. Mais ce n'est peut-être que moi !!! Je laisse le soin aux autres admins et modos de me donner leur opinions ou toi tu peux aussi m'expliquer exactement ce que tu compte faire de ce pouvoir.

    Ne t'en fais pas, le reste est nickel Smile


    _________________________________________

    Mi-sorcière / Mi-cupidon ** Mère de Tallula et Clark** Fille de Phoebe Halliwell et Coop **
    Prémonition / Arrêter le temps / Ubiquité

    Mon blog : http://imisa.skyrock.com/
    avatar
    Malhorne
    Administrateur
    Administrateur

    Nombre de messages : 1671
    Age du personnage : Indéfini
    Date d'inscription : 08/06/2005

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Sombre

    Re: Helena Kovaleska

    Message  Malhorne le Ven 15 Fév - 17:11

    Contrairement à Laure, je n'ai aucun problème apparent avec ta fiche donc je vais la valider de ce pas *court vers l'interrupteur et l'actionne* Ayééééééééééééé, tu es validée Rolling Eyes

    Ton set sera fait lorsque les deux créateurs officiels du forum trouveront un laps de temps à t'accorder Wink


    _________________________________________

    avatar
    Helena Kovaleska

    Nombre de messages : 5
    Date d'inscription : 14/02/2008

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Sombre

    Re: Helena Kovaleska

    Message  Helena Kovaleska le Ven 15 Fév - 20:55

    Ça n'est sans doute pas très original mais je le dis quand même : merci à vous !

    Contenu sponsorisé

    Re: Helena Kovaleska

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 23 Juil - 20:05