Anthéa Raven

    Partagez
    avatar
    Anthéa Raven

    Féminin Nombre de messages : 12
    Age du personnage : 23 ans
    Date d'inscription : 20/02/2007

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Oscillante

    Anthéa Raven

    Message  Anthéa Raven le Lun 21 Jan - 17:12

      Nom :Raven
      Prénom :Anthéa
      Surnom(s) :Aucun
      Âge :23 ans
      Anniversaire :20 juillet
      Lieu de naissance :Chicago ( Illinois)
      Taille :1m69
      Poids :56 kgs
      Cheveux :Bruns teints en rouge
      Yeux :marrons -verts

      Race : Sorcière (mais ne le sais pas encore )
      Entité : Neutre
      Histoire :
      On dit parfois que des fées se penchent sur le berceau d’un enfant. Ce ne fut pas le cas pour la petite Anthéa.

      Elle vit le jour en plein été , il y a 23 ans. Sa mère, une junkie, accoucha sous X dans un hôpital miteux d’un quartier défavorisé de Chicago.
      Son père, inconnu de tous, sauf peut être de sa mère, était en fait un puissant sorcier. C'est de lui que Anthéa détiendra ses pouvoirs.
      Elle passa les premières semaines de sa vie entre la vie et la mort, en cure de désintoxication forcée, puisque sa mère se droguait toujours, pendant sa grossesse. Une chance , si l’on puis dire, que l’enfant soit née « normale » sans malformations ou tares aucune.
      Le bébé fut confié à l’assistance publique, pour être adopté. Malheureusement, elle grandit dans cet assistance, aucun couples ne la choisissant.
      Pourtant c’était une charmante fillette, avec ses boucles brunes , et ses prunelles dont la teinte varie entre le noisette et le vert.

      Puis, alors qu’elle venait de fêter ses 6 ans, une famille s’attarda sur elle. Un couple à priori sans histoires, fraichement débarqué dans le coin, et qui cherchaient un enfant à chérir.

      La petite Anthéa fut donc adoptée.

      Cependant, ce qui semblait être enfin la fin du cauchemar pour la fillette n’en était en fait que le début… Le début d’une descente longue et lente aux Enfers.

      Les premières semaines furent idylliques… puis petit à petit , l’enfant se mit à redouter la nuit. La nuit, où son « père » venait se glisser sous ses draps, lui murmurant des propos incestueux à l’oreille, et collant son corps bedonnant au sien.
      Ses nuits où il venait soit disant lui apprendre l’art de devenir une femme, et lui dire combien il l’aimait.

      Anthéa, l’enfant souriante et gaie mourut ainsi, à petit feu. Elle devint triste, solitaire, renfermée. Agressive aussi à ses heures, notamment envers ses petits camarades. Elle devint une élève arrogante, indisciplinée, plus souvent dans le bureau du principal qu’en classe.

      Et plus elle grandissait, plus son corps se modifiait, et plus ses nuits devenaient cauchemardesques.

      Quant à sa « mère », elle ne s’apercevait de rien, ou plutôt ne voulait rien voir.

      Anthéa était désormais partagée entre deux personnalités : l’une , à l’extérieur des murs de son Enfer, où elle devint une adolescente rebelle, solitaire et hargneuse. Bagarreuse, indisciplinée, elle commença à fumer, boire et à se droguer également (marijuana, ectasie principalement ). Elle pratiqua également de l’auto mutilation sur ce corps qu’elle haissait, cause de tous ses malheurs, s’entaillant l’intérieur de ses bras avec des lames de rasoirs ou cutter.

      Son autre personnalité, c’était dans cette maison, avec ce père monstrueux. Elle était toujours cette petite fille terrorisée qui ne pouvait rien dire, ni bouger. Qui , muette, se laissait faire, vomissant après chaque « séances ».
      C'est à peine si elle s'aperçut alors à cette époque que lorsqu'elle tremblait au fond de ses draps, son lit et les meubles de sa chambre en faisaient autant, comme si une rame de métro passait juste en dessous du plancher de la pièce.
      Elle avait alors 14 ans.

      Son état ne fit qu’empirer les deux années qui suivirent . Elle devint de plus en plus incontrôlable, en proie à des crises de violence, aussi physique que verbale.
      Lors de ces crises, il arriva que des objets à sa proximité chutent ou soient projetés sans raisons aucune, ainsi que des ampoules , ou bien des appareils électriques, grillent sans explication. Même si parfois Anthéa trouva cela étrange, jamais elle ne chercha à en comprendre les raisons.

      Elle développa également un gout certain et prononcé pour les vices qui la possédait déjà , et d’autres, nouveaux.
      Toujours droguée, et alcoolique notoire, fumant à tout va. L’auto mutilation avait cessé, remplacé par une autre auto destruction : le sexe.

      Elle avait découvert que son corps était finalement une arme redoutable. Elle était belle, très belle, et déjà femme, bien malgré elle. Et elle avait également découvert que bien des hommes la convoitait en silence. Elle s’amusa alors à coucher et droguer des hommes qui étaient tombés sous ses charmes, puis elle les dépouillait de leurs argent, bijoux etc… Cela permettait ensuite de se payer de la drogue, ou du tabac.

      Puis vint ce soir, à l’aube de ces 17 ans. Elle rentra tard chez elle, passablement shootée et vêtue légèrement.
      S’en suivit une crise de jalousie de son « père », et une dispute monumentale. Sa « mère » était absente, en visite chez une amie souffrante.

      Anthéa entra alors dans une sorte de transe, une crise de violence encore plus terrible que les autres…
      Les murs de la maison se mirent à trembler, et tous ce qui se trouvait dans la pièce, la cuisine en l'occurrence, se mit à voler et s'écraser contre les murs avec force et fracas.
      L'un des objets vint heurter violemment le crane de son père, le laissant inconscient sur le sol. Puis ce fut le tour d'un couteau à viande, qui se planta directement dans son coeur.

      Sous l'impulsion de sa haine, et de son pouvoir qu'elle ne contrôlait absolument pas, du moins consciemment, elle avait tué son incesteur.

      Une fois la crise passée, elle ne paniqua pas, elle ne regretta pas son geste.
      D’un calme olympien elle partit prendre une douche et se changer, brula ses vêtements salis. Elle imbiba d’essence la maison et le corps de l’homme qu’elle avait tué. Puis elle mit le feu à la demeure avant de partir avec ses maigres bagages.

      Elle quitta Chicago, et partit pour New York. La mort de son incesteur aurait pu la soulager, la « guérir », mais il n’en fut rien. Son mental avait trop souffert pour s’en remettre, elle n’avait pas vraiment la notion du bien ou du mal. Ce qu’elle voulait, elle le prenait. C’était aussi simple que çà.

      Elle continua à arnaquer les hommes qu’elle croisait le soir dans les bars ou discothèques. Elle se droguait toujours, ajoutant la cocaine à son panel de substances illicites. L’alcool était toujours un bon décontractant pour elle également.

      Jouant à repousser ses propres limites, taquinant la mort, elle est une accro aux sports extrêmes, et n’hésitera jamais à relever les paris les plus fous possibles comme une course poursuite à moto dans une circulation dense par exemple en roulant à 200km/h. Elle prend son pied ainsi.
      Plus d’un la connaissant la traite de « folle » d’ailleurs à ce sujet, comme sur biens d’autres.
      Bagarreuse hors pair, aussi bien à mains nues, qu'avec un cran d 'arrêt, elle possède une souplesse et une célérité peu communes.

      Elle est en proie depuis quelques mois à des "hallucinations" , du moins c'est ce qu'elle croit. Parfois, en touchant une personne ou un objet, elle a des sortes de "flashs" . Elle ignore leur signification, ou leur provenance, et les met sous le joug des drogues ou de l'alcool. Elle ignore que ce sont en fait des visions lui montrant des évènements passés ou à venir.

      Depuis la terrible nuit où elle a fuit Chicago, elle n'eut plus aucune manifestation télékinétique par contre, comme si après ce drame, son subconscient avait totalement inhibé ce pouvoir, dont elle dénie l'existence de toute manière.

      Devenant trop connue des forces de l'ordre de New York, ainsi que des habitués des milieux de la nuit où elle à pour habitude de sévir, elle décide alors de mettre les voiles et de changer radicalement d'atmosphère.

      C'est pourquoi elle part pour San Fransisco.
      Une nouvelle ville pour un nouveau départ? Est ce que dans cette ville où règne en maitre la magie, Anthéa pourra t elle radicalement changer son mode de vie en prenant conscience de ses pouvoirs et de son statut de sorcière?
      Ou bien son tempérament borderline la fera t elle totalement basculer du côté sombre ?

      Pouvoirs :
        • Pouvoir # 1 : Télékinésie ( peut déplacer des objets par la pensée, notamment sous le joug d'une émotion intense ).
        • Pouvoir # 2 : Visions (en touchant un objet et/ou une personne, elle peut apercevoir des bribes de son passé ou de son futur).
        • Pouvoir # 3 : Empathie ( peut capter les émotions ressenties par les personnes qui s'approchent d'elle).


      Avatar :Lady Angellyca

      FACULTATIF :
      Métier :Aucun. Arnaqueuse, hors la loi plutôt...
      Être de lumière :lumière ou ténèbre ? Pour l'heure, Anthéa n'appartient à aucun camp... son esprit est aux frontières du bien et du mal, un rien peut la faire basculer.

      HORS-JEU :
      Où avez-vous connu le forum ?Je m'y étais déjà inscrite, il y a longtemps
      Quel âge avez-vous ?29 ans
      Un ancien personnage ? Lequel ?le même que celui ci, j'ai jsute changé de prénom et d'avatar xD


    _________________________________________
    Each thing I show you is a piece of my death...
    No Salvation, No Forgiveness
    avatar
    Malhorne
    Administrateur
    Administrateur

    Nombre de messages : 1671
    Age du personnage : Indéfini
    Date d'inscription : 08/06/2005

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Sombre

    Re: Anthéa Raven

    Message  Malhorne le Lun 21 Jan - 18:55

    Oké, rien à redire sur cette fiche ! Tu es donc validée. Bon jeu !


    _________________________________________

    avatar
    Anthéa Raven

    Féminin Nombre de messages : 12
    Age du personnage : 23 ans
    Date d'inscription : 20/02/2007

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Oscillante

    Re: Anthéa Raven

    Message  Anthéa Raven le Lun 21 Jan - 18:57

    Merci beaucoup ^^


    _________________________________________
    Each thing I show you is a piece of my death...
    No Salvation, No Forgiveness
    avatar
    Prudence Halliwell

    Féminin Nombre de messages : 908
    Age : 35
    Date d'inscription : 09/05/2007

    Feuille de personnage
    Pureté de l'âme: Claire

    Re: Anthéa Raven

    Message  Prudence Halliwell le Lun 21 Jan - 21:46

    Bienvenue parmi nous


    _________________________________________

    Prudence Halliwell
    Soeur Perdue Dans Les limbes

    Contenu sponsorisé

    Re: Anthéa Raven

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 15 Nov - 4:43