Inconnue au bataillon [Pv : Julian]

    Partagez
    avatar
    Anonymou
    Invité

    Inconnue au bataillon [Pv : Julian]

    Message  Anonymou le Jeu 22 Mar - 20:32

    Depuis quelque temps, Ava n'avait eu le temps de voir de Julian, ses cours au lycée et ceux de l'école de magie lui prenaient énormément de temps. De plus une semaine auparavant elle avait assisté à la mort de Chris Black, un jeune sorcier qu'elle aimait bien et avec lequel elle avait pas mal discuté. Tout c'était passé si vite, elle n'avait absolument rien vu venir et pourtant, le mal était fait. Cela s'était passé alors qu'elle se balladait dans le parc, peu de personnes y étaient car c'était en plein milieu de l'après midi. Il fait beau ce jour là, rien ne laissait entrevoir un événement comme une mort, surtout aussi bête .... Barti était, comme à son habitude, descendu d'un arbre et ils avaient discuté gaiement, se remémorant leur première rencontre, assez épique si on peut dire. Sur ces entre faits, Chris était arrivé furieux et avait tenté de tuer Barti et Ava, en basculant sous le poids de son épée, il était tombé à terre, l'épée se plantant dans son coeur. Bartiméus avait alors créé un cercueil et ils avaient enterré le malheureux, un coup de vent effaçant les trances du-dit enterrement. Ava avait pleuré et même une semaine plus tard elle avait encore du mal à s'y faire : Elle n'avait jamais vu quelqu'un comme ça, mise à part les démosn qu'elle tuait, elel n'avait jamais vu quelqu'un mourrir sous ses yeux, aussi bêtement ... Son coeur en avait prit un sacré coup mais elle faisait en sorte de continuer à vivre, se disant que de toutes manières elle n'y pouvait rien, rien ne le raménerait ...
    Bref, elle n'avait pas vu Julian depuis un bout de temps, il lui avait dit qu'il passait le plus clair de son temps chez les Halliwell. Elle avait donc décidé d'y aller aller, espérant qu'il y serait. Une fois sur le perron, elle se posta devant le poste d'entrée et sonna, attendant que quelqu'un vienne ouvrir. Attendre dehors ne la gênait pas outre mesure car il faisait très beau, le soleil brillait et réchauffait pas mal l'atmosphère pour son plsu grand plaisir. Elle ne portait d'ailleur que son éternel jean/converses et un T-shirt rouge, le même T-shirt que celui qu'elle portait lors de sa première rencontre avec Julian, elle ne l'avait pas mis consciemment mais en repensant à ce jour elle sourit. Ils s'étaient rencontrés tout bêtement : aucuns des deux ne faisaient attention à l'endroit où il mettait les pieds il avaient finis par se percuter de plein fouet et, de fil en aiguille, avait discuté et s'étaient trouvé des centres d'interêts communs ....
    Attendre quelques minutes dehors ne la gênait pas mais poireauter pendant une demi heure la gênait bien plus aussi, elle espérait que quelqu'un viendrait lui ouvrir rapidement, enfin elle venait juste de sonner, elle avait tout son temps en plus ....


    *J'espère qu'il sera là, j'aurais pas l'air couillon moi ..!*
    avatar
    Julian Cooper

    Nombre de messages : 285
    Date d'inscription : 26/11/2006

    Re: Inconnue au bataillon [Pv : Julian]

    Message  Julian Cooper le Lun 9 Avr - 17:37

    C’était un après-midi comme tant d’autres, le soleil culminait dans le ciel et le chant des oiseaux raisonnait dans la pièce. Les volets ouverts laissaient passer les rayons qui se reflétaient dans le miroir accroché au mur, une belle journée se passait sur San Francisco. Les grandes personnes se promenaient dehors, généralement en amoureux tandis que les enfants jouaient dans les jardins... Ils avaient l'air heureux de vivre et ils le montraient bien. Le klaxon des voitures ne se faisait entendre que très rarement contrairement aux autres jours et les cyclistes s'étaient multipliés sur la chaussée. Tous étaient en harmonie avec ce beau temps, sourire aux lèvres et gentillesse prononcée.
    Julian était dans le grenier, comme toujours d'ailleurs, il feuilletait le Livre des Ombres sans aucuns but, juste pour passer le temps. Il aimait bien cette distraction, il apprenait pleins de choses qu'il ignorait et souriait parfois devant les rimes des formules... certains ne s'étaient pas vraiment cassé la tête pour les trouver ! Il savait qu'il n'y avait personne à la maison, tout le petit monde était sortit soit pour se promener soit pour régler des histoires, il était donc seul dans cette grande demeure. C'était assez fréquent que ce lieu soit vide, il faut dire que ses habitants ne sont pas les plus normaux qui sois !

    Il était en train de lire les ingrédients d'une potion d'oublie lorsqu'il entendit la sonnette se déclencher, qui pouvait bien vouloir s'entretenir avec les Halliwell à cette heure-çi ? Le jeune sorcier referma le Livre et le reposa sur son châssis pour regarder par la fenêtre du grenier... c'était pratique car on pouvait voir les personnes qui arrivaient sans que celles-ci ne vous voient ! Julian tira donc le rideau et jeta un coup d'oeil sur le palier. Une jeune fille brune habillée en Jean et T-shirt rouge attendait devant la porte, il la reconnu de suite, c'était sa petite amie ! Elle avait d'ailleurs mit le même T-shirt que lorsqu'ils s'étaient rencontrés pour la première fois, ce n'était pourtant pas vraiment son genre !
    Il était mal à l'aise, il ne savait pas s'il devait aller ouvrir ou bien s'il devait rester ici et faire croire qu'il n'y avait personne... ce qui n'était pas très honnête ! En même temps, il faisait tout pour l'éviter ces derniers jours, il lui trouvait des excuses bidon pour ne pas la voir et ne répondait jamais à ses appels... Il ne savait pas quoi faire. C'est alors que la sonnette se fit entendre une seconde fois, le jeune garçon décida donc de se lancer une bonne fois pour toute.

    Il descendit les escaliers un à un et se retrouva dans le hall face à la porte d'entrée... Il tendit la main pour l'ouvrir puis la retira, il hésitait ! C'était stupide mais plus fort que lui, il était près du but mais ne voulait pas y accéder complètement... réaction typique d'un ado certainement ! Il souffla un bon coup et tira la poignée d'une traite pour se retrouver face à face avec Ava.


    " Ha... Salut, qu'est-ce que tu fais là ? "


    Nul... C'était simplement nul ! Pourquoi il avait dit ça, ça voulait dire en gros " merde... tu veux quoi ?! ", il était vraiment le dernier des imbécile ! Il regarda Ava avec un léger sourire comme pour effacer ses dernières paroles et pour se rattraper lui proposa :


    " Tu veux entrer ?! "


    Il se mit sur le côté histoire de laisser passer sa copine, cela ne se faisait pas de la laisser parler sur le palier ! Il savait que cette confrontation ne serait pas sans blessures... morales bien sûr !


    _________________________________________
    avatar
    Anonymou
    Invité

    Re: Inconnue au bataillon [Pv : Julian]

    Message  Anonymou le Mar 10 Avr - 19:37

    Cela devait faire une dixaine de minutes qu'Ava attendait dehors, pensant que la maison devait bien être habitée, elle sonna une seconde fois, on pouvait ne pas avoir entendu la première. Un peu moins de 5 minutes plus tard, une ombre se rapprocha de la porte, la vitre était en verre mais pas lisse, la jeune femme ne pouvait donc pas vraiment savoir qui s'avançait pour lui ouvrir. La porte s'ouvrit doucement, comme si la personne qui se trouvait de l'autre côté redoutait l'instant où il verrait le visage de son visiteur. Une fois cette porte entièrement ouverte, il s'avéra que c'était Julian de l'autre côté, un sourire éclaira momentanément le visage de notre jeune sorcière. Ce fameux sourire fut très rapide, il retomba aussi vite qu'il était venu, les premières paroles de Julian, la refroidirent quelque peu, cela ressemblait beaucoup à un " Tu m'embête juste un peu" sur un ton pas forcément très aimable. Ce n'était cependant que le ressenti d'Ava et elle pouvait très bien se tromper quoi qu'elle "annalysait" assez bien ce genre de paroles. Aucun mot ne sorti de sa bouche, elle ne savait quoi répondre. Préférant nettement parler à rester planter là comme une cruche, elle décida de répondre quand même, sur un ton plutôt neutre :

    "- Ba .... Ca faisait longtemps que je ne t'avais pas vu, et tu ne réponds jamais au téléphone ..... Comme tu m'avais dit que tu passait tout ton temps ou presque ici, j'ai décidé de venir te voir ...."

    Elle se demandait d'ailleurs pourquoi il ne répondait jamais au téléphone, dans les couloirs de l'école de magie, les rares fois où elle l'avait apperçu de loin, il semblait faire exprès de ne pas la voir, comme par "hasard", il partait à l'opposé, ce n'était peut-être pas ce qu'il voulait, l'éviter. L'apprentie être de lumière s'était souvent dit qu'elle devenait à moitié parano mais cette impression "d'esquive" ne la quittait pas ....
    Un léger sourire, qui passa pour un genre de sourire d'excuse ou de rattrapage, prit place sur les lèvres de Julian qui lui proposa d'entrer dans la maison. Ava acquiessa avant d'ajouter :


    "- Oui, merci ...."

    Julian se décala sur le côté et Ava passa, l'attendant de l'autre côté de la porte. L'intérieur de la maison lui sembla bien sombre comparé à la lumière que donnait le soleil dehors, elle mit quelques longues secondes pour parfaitement s'habituer à l'aclairage bien plus bas qu'à l'extérieur. Ava ne savait pas trop où elle devait aller et ce qu'elle devait faire, elle n'avait jamais mis les pieds dans cette maison. Elle attendit donc que Julian entre et lui dise où elle devait se diriger ...
    avatar
    Julian Cooper

    Nombre de messages : 285
    Date d'inscription : 26/11/2006

    Re: Inconnue au bataillon [Pv : Julian]

    Message  Julian Cooper le Mer 18 Avr - 19:22

    Julian n'aimait pas se retrouver dans des situations comme celle-ci où il ne contrôlait rien et devait se plier à cette loi sentimentale stupide " écoute et retient "... non, ce n'était vraiment pas son genre ! Il préférait de loin quand c'était lui qui menait la danse ou tout simplement qui décidait quand il fallait l'arrêter et là ce n'était pas le cas. Il devait se faire tout petit et surtout ne pas dire ce qu'il pensait au plus profond de lui-même pour ne pas faire de mal à sa petite amie, pourtant il fallait réellement qu'il lui avoue tout...
    Cette dernière avait l'air gênée également, l'être de lumière en ignorait totalement la raison mais qu'importe, le principal était qu'elle ne soit pas rentrée en furie à l'intérieur de la maison en l'insultant de tous les noms pour lui soutirer des informations ! La jeune fille passa donc sous la porte du manoir Halliwell et se retrouva dans le hall, Julian refermait derrière lui. Ava répondit à la question doucement à la question maladroite du jeune sorcier lorsqu'il l'avait découvert sur le palier... Elle l'avait certainement mal prit mais rien ne laissait le présager, elle était bonne comédienne ! L'adolescent avait complètement oublié qu'il lui avait confesser qu'il se trouvait généralement chez les soeurs et que si elle voulait le voir qu'elle n'avait qu'à passer, il aurait encore mieux fait de se taire car maintenant il avait l'air fin !

    Les deux jeunes gens se trouvaient l'un en face de l'autre devant les escaliers qui menaient au premier étage, il ne savait pas comment réagir ni ce qu'il devait faire ou ne pas faire... oui, c'est toujours très dure de ne pas passer la ligne rouge du " bien " et du " mal ", décidément cette théorie s'appliquait même en amour, qui l'eut cru ? Julian voyait bien qu'Ava ne se sentait pas vraiment à son aise içi, c'est pourquoi il dit d'une voix gentille mais hésitante :


    " Heu... On sera mieux dans le salon, je pense ! "


    Il se dirigea dans la pièce maîtresse de cette maison, là où tant de choses s'étaient produites ! Une véritable aura magique régnait ici et l'être de lumière aimait bien se reposer dans cette pièce ou encore lire le Livre assit sur le fameux canapé. Ava le suivait et tout deux s'assirent un fauteuil différent, qui allait commencer à parler ? Qu'allait être le sujet ? Est-ce que tout ceci était bien loyal ? Tant de questions qui restaient sans réponses dans la tête du sorcier.
    Il prit une grande inspiration pour se donner du courage et plongea ses yeux dans ceux de la jolie brune en face de lui.


    " Tu voulais me dire quelque chose ? "

    Ce n'était pas la phrase idéale, une fois de plus, mais c'était direct pour le coup ! Ava n'était sûrement pas venue ici pour parler du beau temps et boire un coup, elle avait quelque chose à lui annoncer... du moins c'était ce que pensait Julian. Il se trompait peut-être, mais en général il avait le nez long pour ces choses là... Il attendait donc, dans son fauteuil, la réponse d'Ava...


    _________________________________________
    avatar
    Anonymou
    Invité

    Re: Inconnue au bataillon [Pv : Julian]

    Message  Anonymou le Mer 18 Avr - 19:52

    Après qu'Ava ait passé le pas de la porte, Julian la referma et se mis face à elle, ils étaient maintenant devant un escalier qui montait à l'étage supérieur. Le regard de la jeune femme se ballada quelques secondes dans la maison, elle était décorée simplement mais avec goût, une forte "aura" magique y reignait et on s'y sentait bien, pas étonnant que Julian y passe autant de temps ! Le visage d'Ava était neutre, pas vraiment chaleureux comme il l'était d'ordinaire mais pas glacé non plus. Elle ne savait qu'elle expression adopter ou bien même quoi dire, elle n'était pas venue ici dans un but très précis et au fond d'elle, elle avait peut-être espéré qu'il n'y aurait personne enfin maintenant ils étaient face à face, dans un silence qui devenait pesant. La voix hésitante de Julian surprit un peu Ava qui était plongée dans ses pensées, elle acquiessa et le suivit jusqu'au-dit salon où les deux adolescents s'assirent dans des fauteuils différents, l'un en face de l'autre. Le silence était toujours présent, aucun des deux ne savait quoi dire, Ava, elle, n'avait pas vraiment d'idée elle ne savait pas par quoi commencer et ne voulais pas raconter sa vie, elle était si banale ...
    Julian plongea son regard dans celui de la jeune femme qui ne cilla pas, elle n'aimait pas baisser les yeux, pour elle c'était comme si elle se rabaissait ou quelque chose du genre. Elle entendit l'inspiration que pris Julian avant de parler, il lui demanda si elle n'avait pas quelque chose à lui dire mais la réponse était négative, voilà qui annonçait une conversation passionnante ....


    "- Huum non, rien de particulier, ça faisait longtemps que je ne t'avais pas vu donc j'ai décidé de passer ..."

    *Si je t'emmerde dis le moi, au moins je serais fixée ...*

    Telle fut la pensée d'Ava à ce moment là mais rien ne le laissa parraître, son visage restait de marbre. Avec sa négation, la conversation ne pouvait être vraiment lancée, Ava décida donc de dire quelque chose, mais quoi ?

    "- Sinon, tu ....... as eu des problèmes pendant la "Grande Guerre" .... ?"

    *¨Pathétique, tout simplement pathétique !!!*

    Oui, ce n'était pas vraiment une question brillante, loin de là même mais le "mal" était fait, il fallait attendre la réaction de Julian.
    avatar
    Julian Cooper

    Nombre de messages : 285
    Date d'inscription : 26/11/2006

    Re: Inconnue au bataillon [Pv : Julian]

    Message  Julian Cooper le Mar 1 Mai - 20:08

    Non vraiment on ne pouvait pas dire que Julian était très à l'aise avec la gente féminine et ce n'était pas un euphémisme, ho non ! La preuve puisqu'à l'âge de 17 ans il n'était jamais sortit qu'avec trois filles différentes... L'une était brune avec de magnifiques yeux vert et s'habillait toujours avec une jupe ou une robe même lorsqu'il faisait -20° dehors, il la quitta après avoir découvert son côté masochiste. La seconde se prénommait Hilda et avait quitté la Suède pour les U.S.A après la mort de sa mère pour retrouver sa tante, il la quitta après avoir pris conscience qu'elle voulait se marier avec lui pour être naturalisée. Et la troisième, elle était châtain avec des yeux indescriptibles tellement ils étaient beaux et s'appelait Ava... Julian ne lui avait encore rien trouvé d'anormal mais ça ne saurait certainement tardé !
    Ils étaient tous les deux l'un en face de l'autre se cherchant du regard mais aucuns ne voulaient s'affronter de peur de vider leur sac trop tôt ou bien trop brutalement, et Dieu sait combien ce satané sac était lourd ! Du moins pour le jeune adolescent car il ne lisait pas encore à l'intérieur de la jeune fille devant lui... peut-être un jours ! En tout cas, elle n'avait plus l'air très ravie d'être ici ce qui se comprenait un peu après l'accueil fort sympathique que lui avait fait Julian. La pauvre était venue jusque là pour le voir, ne connaissant même pas les réels habitants de cette maison et avec le risque qu'il ne soit pas là... oui, elle avait mérité un meilleur accueil mais que voulez-vous ? On ne refait pas une tête de mule blonde en gentil poney gris !

    Ca faisait à présent vingt minutes qu'elle était arrivée et leur seule conversation avait été en gros " Salut, qu'est-ce que tu fais là ? Je suis venue te voir ", vous l'aurez compris, de futurs grands philosophes réunis dans cette même pièce. Il commençait à s'installer un climat limite gênant et il fallait tout de suite remédier à ça car ce n'était pas normal entre un petit couple d'adolescent ! Encore entre deux vieux croûtons mal-baisés ça passa mais pas là !


    " Ah, c'est gentil ! Je suis désolé que l'on ne se voit pas souvent mais j'ai été très pris ces derniers temps, tu sais ! "


    Et hop un petit mensonge pour la route histoire de tenir jusqu'au bout ! Il avait passé ses journées à se morfondre et à traquer des démons qui n'avaient rien demandé... Si tenté qu'un démon puisse demander quelque chose. Mais il fallait bien trouver quelque chose pour s'excuser et le prétexte minable de l'occupation avait été le premier à venir, tanpis ! Elle fit un hochement de tête qui indiquait qu'elle n'y croyait pas totalement mais qu'elle ne voulait pas rentrer dans un conflit en insistant. Elle choisie donc un autre sujet, explosif cette fois si ! Elle parla de la Grande Guerre qui avait eu lieu il y a maintenant neuf mois et dont Julian faisait tout son possible pour oublier... en vain ! Et maintenant elle remuait le couteau dans la plaie et voulait savoir ce qui s'était réellement passé, comme si elle ne le savait pas déjà ! C'était mesquin si elle l'avait fait exprès et idiot pour le contraire... dans les deux cas ce n'était pas judicieux !
    Le jeune sorcier était devant un barrage et ne savait pas trop comment esquiver la question car bien sûr il ne voulait pas y répondre, ce serait trop douloureux pour lui et tout le travail sur lui-même qu'il avait effectué pendant cette période s'effondrerait. Ils ne se connaissaient vraiment pas pour se mettrent dans de telles situations.


    " Tu as encore soif ? "

    Wahou ! Il avait été plus sec qu'il ne l'aurait voulu, il ne s'était pas contrôlé et avait balancé ça au hasard ! Alors que lorsque l'on y réfléchit on peut y décoder beaucoup de choses car cette phrase pourrait avoir plusieurs sens. Le premier était celui qui venait naturellement et qui parlait de boissons et du besoin humain de boire et l'autre était beaucoup plus subtil... Il signifiait " Tu veux encore étancher ta colère avec ma peine ? " " Tu veux encore me faire souffrir ou c'est bon ? " et si on la prenait dans ce sens, ce n'était pas très jolie...
    En tout cas, Julian avait changé radicalement de sujet et était fiers de lui même s'il n'y avait pas vraiment de quoi, mais bon ! Il fit un sourire manipulateur à Ava qui était très gentil mais qui cachait énormément de violence. Ce n'était pas habituel chez un être de lumière et s'était plus répandu du côté démoniaque... A croire qu'un tournant arrivait dans la vie du jeune adolescent mi-sorcier mi-être de lumière...


    _________________________________________
    avatar
    Anonymou
    Invité

    Re: Inconnue au bataillon [Pv : Julian]

    Message  Anonymou le Mer 2 Mai - 18:17

    Ava était toujours si calme, si posée, jamais elle n'avait dit un mot plus haut que l'autre enfin pas ces 16 dernières années. Depuis la fin de la Grande Guerre, elle s'était peu à peu renfermée mais les engueulades entre elle et sa mère devinrent fréquentes elle se "décoinça" et commença à répondre, la jeune femme avait toujours eu une répartie facile mais n'avait jamais rien laissé sortir de sa bouche face à sa mère et pourtant cela lui avait brûlé les lèvres plus d'une fois. En ce moment c'était la Guerre, ne cherchant plus à ménager la sensibilité de sa mère, Ava lui répondait comme elle répondrait à quelqu'un qu'elle détestait cordialement, sans aucune pitié et avec des paroles blessantes, peut-être même un peu trop parfois.
    Bref, les deux adolescents n'avaient pas réellement avancé dans leur discution, aucun des deux ne semblaient vouloir lancé la conversation et la jeune femme s'en voulut à mort pour avoir posé une question sur la Grande Guerre qui devait être un sujet douloureux pour son copain, elle n'avait rien trouvé d'autre et après l'excuse de Julian, elle décida de lui dire :


    " Laisse tomber ma question, c'est tout simplement nul et pas en circonstance .."

    Au moment même où elle prononça cette phrase Julian lui demanda très sèchement si elle voulais encore à boire. Elle n'avait pas été très fine en lui parlant de la Grande Guerre, elle en était consciente et s'en voulait d'ailleurs encore mais elle n'avait en aucun cas voulu blesser Julian de quelque façon que ce soit. Dès son entrée dans cette maison elle avait su que ce n'était pa sune bonne idée, l'acceuil avait été plutôt rude et sentait que Julian lui mentait ou lui cachait la vérité, il ne lui faisait donc pas confiance ? Peut-être pas entièrement ou ses problèmes étaient peut-être si personnels qu'ils ne pouvait les lui confier, c'était une hypothèse mais le fait que les deux jeunes gens ne se soient pas vu depuis quelques mois méritait qu'Ava se pose quelques questions. La jeune sorcière ne se sentait pas du tout à l'aise dans cette maison, dans cette atmosphère pesante.
    La phrase sèche de Julian renforça cette impression de rejet et l'espèce de sourire hypocrite qu'il venait de lui servir n'arrangea pas les choses. Comment pouvait-on sourire après avoir été aussi sec ? Ava en était sûre, Julian ne souhaitait aparemment pas la voir ici ou alors il avait une très étrange façon de le montrer.
    Sans rien laisser présager la pensée d'Ava sortit de bouche sur un ton étrangement calme, comme le silence que l'on entend avant un meurtre, une tempète ou tout autre évènement aussi dramatique et destructeur car oui, le fait de srester toujours calme n'était pas très bon, Ava gardait toujours tout pour elle mais lorsque ça explosait, elle pouvait se montrer d'une férocité hors du commun : demandez aux gamins de CP qu'elle a mis par terre, une lèvre coupée !
    Bref, sur un ton aussi calme que menaçant, le regard planté dans celui de Julian elle dit :


    " Tu n'as qu'à me le dire si je t'emmerde en venant te voir, je serais fixée au moins !"

    Ava se tut, laissant le temps à ses paroles d'atteindre le cerveau de Julian, le calme reignait dans ce salon et on pouvait entendre le bruit des voiture dans la rue, les quelques mouches qui volaient dans toute la maison ... La réponse de Julian allait être déterminante, si sa réponse mettait Ava en rogne, il y avait des risque d'explosion mais elle savait parfaitement se contenir et cela pouvait faire très peur.
    avatar
    Julian Cooper

    Nombre de messages : 285
    Date d'inscription : 26/11/2006

    Re: Inconnue au bataillon [Pv : Julian]

    Message  Julian Cooper le Mer 2 Mai - 20:33

    Oui maintenant c'était officiel, l'orage allait éclater d'une minute à l'autre faisait de nombreux dégâts sur les deux personnes présentes dans la pièce et sûrement sur d'autres également. Depuis qu'elle était arrivée, Julian savait que ça finirait ainsi même s'il essayait de retarder l'échéance au maximum mais rien ne pouvait aller contre le destin de deux personnes, rien ! Alors le jeune adolescent s'était résigné à laisser aller les choses comme bon leur semblaient et comme si elles étaient libres, ne l'était-elles pas d'ailleurs ? Question trop compliquée pour un gamin de 17 ans.
    Les deux jeunes gens se regardaient avec insistance à présent alors que quelques minutes plus tôt ils faisaient tout pour éviter ceci, ça signifiait sûrement que les premiers coups de tonnerre allait arriver. Julian appréhendait se moment, il ne s'était jamais disputer avec une de ses petites amies, ils avaient rompus et après silence radio ! Ca allait être une première pour le jeune sorcier, quelle première fantastique ! C'était bien sûr une pensée ironique car il n'y à rien de fantastique dans une dispute à part peut être cette sensation de vide une fois les vents violents passés, et encore le vide précède souvent la culpabilité ! En tout cas, cet affrontement n'allait pas être de tout repos, loin de là !

    Ava s'excusa pour son évocation de la Grande Guerre mais se fut trop tard puisque Julian avait déjà répliqué sèchement sa phrase. Après tout, elle n'avait que ce qu'elle méritait car elle n'avait qu'à faire attention et peser ses mots, merde ! Il sentit la colère monter en lui lentement comme une longue maladie à laquelle personne ne peut venir à bout, il savait qu'il allait craquer tout comme son amie en face. Et ce fut d'ailleurs la première à commencer les hostilités, pour une fois que quelqu'un le devançait là-dessus ! Elle lança d'un ton déconcertant tellement il était calme qu'il n'avait qu'à le dire si elle l'emmerdait pour qu'elle soit fixée. Il n'en revenait pas de la façon dont elle avait dit cela, lui aurait explosé mais elle pas du tout... bien qu'en réalité elle bouillonnait à l'intérieur, ce qui est encore plus dangereux ! Le petit blondinet était sur les fesses pour être poli, et cherchait dans sa tête la réponse la plus juste, car il n'en était plus si sûr à la fin. Mais il finit tout de même par trancher, un peu moins posé que sa partenaire :


    " Oui, tu m'emmerdes royalement même ! Tu viens ici à l'improviste comme si tu étais privilégiée ensuite tu évoques la Grande Guerre... Et après ? Tu vas me parler de mes parents ?! "

    Il ne s'en était pas rendu compte mais il s'était levé de son siège et avait le poing serré sur le table basse tout en dévisageant Ava d'un air féroce. Sa voix avait été plus violente qu'il ne l'aurait souhaité mais il n'avait pu se contrôler. Il dégluti difficilement et se rassit pour essayer de se calmer un peu bien que ce ne soit pas si simple. Il aurait tellement aimé qu'entres eux ça se passe différemment mais malheureusement on ne pas revenir en arrière ni choisir pour qui sont coeur va battre le plus fort... Il but une gorgée de sa boisson devant lui pour tenté de se changer les idées, c'était une action veine puisqu'elle n'eu aucun effets.
    Il savait qu'Ava allait finir par imploser ou exploser, c'était au choix ! Il savait aussi comme tout cela se terminerait, en pleurs pour le meilleur des cas et en égratignures pour le pire. Il préférait tout de même éviter cette dernière option car il savait que cette sorcière avait beaucoup de ressources, comme lui d'ailleurs ! Il attendait la réaction de cette dernière en cherchant déjà des choses à répondre, toutes aussi violentes les unes que les autres... Il savait laquelle serait la plus douloureuse et vexante.


    _________________________________________
    avatar
    Anonymou
    Invité

    Re: Inconnue au bataillon [Pv : Julian]

    Message  Anonymou le Ven 4 Mai - 21:06

    Contrairement à son interlocuteur, Ava se maitrisait totalement et si elle employait un cerain ton c'était voulu, elle ne laissait pas ses paroles dépasser sa pensée, pas pour le moment en tout cas. La dispute allait éclatée, c'était clair, aucunes des deux adolescents ne pouvaient y couper. Jamais Ava ne s'était disputée avec son copain, le fait qu'il y ait toujours eu du dialogue et qu'elle n'en ait eu que très peu y était sûrement pour beaucoup. En totalité, Ava avait eu 3 petits amis, le premier, Kevin, n'avait jamais été considéré comme un vrai petit copain et Ava ne savait toujours pas pourquoi elle était sortie avec lui. Elle était sorie avec son second petit ami pendant un peu plus d'an et c'était lui qui avait romput, les deux jeunes gens s'entendaient toujours très bien. Le 3ème était Julian, Ava ne savait pas comment ils en étaient arrivés là, cela faisait peut-être deux mois qu'ils ne s'étaient pas vu et la seule chose qu'ils avaient fait depuis leurs "retrouvailles" c'était de commencer à s'engueuler. Ok, Ava avait parlé d'un sujet sûrement très douloureux mais elle n'avait pas bien mesuré les conséquences des ses paroles, elle ne savait rien sur le rapport Julian/Grande Guerre et ne pouvait savoir que c'était aussi douloureux.
    La jeune femme bouillonnait doucement, la vapeur commençait à monter mais elle arrivait à garder un apparence calme. Après sa question, Julian ne répondit pas tout de suite, il semblait "sur le cul" comme on dit familièrement. Il était vrai qu'il n'avait jamais vu Ava dire quelque chose de ce genre avec autant de calme et cela semblait le déconcerter un peu, tant mieux, Ava ne se laisserait pas faire de toute façon, au pire elle ne se controlerait plus trop et ferait tomber les magasines de la table (^^). Même lorsqu'elle était très énervée, elle n'utilisait jamais ses pouvoirs, si elle voulait frapper ua sens physique du terme, elle se servait bien plus de ces poings ou pieds, la maitrise du judi-tsu était bien pratique lorsqu'il fallait qu'elle se défende sans ses pouvoirs ... Elle ne pensait tout de même pas en arriver là, elle ne le voulait, cela lui ferait trop de mal ...
    Au moment où Julian lui répliqua qu'elle l'emmerdait royalement, qu'elle se ramenait à l'improviste et lui parlait de la Grande Guerre comme ça, il se mis debout, les poings serrés. Ava le suivit dans son mouvement et se retrouvait à sa hauteur enfin presque il faisait bien une dizaine de centimètre de plus qu'elle mais étant un peu éloignés l'un de l'autre ils ouvaient se regarder dans les yeux sans trop de dificultés. Une fois que Julian eut finit sa phrase Ava répliqua, son ton était toujours calme mais elle vait légèrement haussé la voix, elle ferait tout son possible pour ne pas s'ennerver, pour elle cela serait synonyme de faiblesse ...


    " Je viens à l'improviste, bien sûr, je te signale quand même que c'est toi qui m'as dit que je pouvais venir quand je voulais puisque tu passes presque tout ton temps ici !!! Ca fait quand même un peu plus de deux mois qu'on en s'est pas vu !
    Et puis pour ce qui est de la Grande Guerre je te signal que tu ne m'as jamais parlé de ce qui s'y est passé te concernant !"


    Voilà qui était fait, c'est vrai quoi, il lui dit qu'elle peut venir quand elle veut et après il l'engueule parce qu'elle vient prendre de ses nouvelles ? Et puis merde hein ! A part le fait de parer de la Grande Guerre elle n'avait rien fait de mal, il n'avait quà lui avaoir dit qu'il voulait l'oublier ou quelque chose comme ça, Ava aurait très bien compris et n'en aurait pas parler. Julian s'était rassit et Ava le suivit de nouveau, ses yeux lui piquaient légèrement mais elle fit en sorte que cela ne se voit pas, elle ne pleurerait pas, pas devant lui, Ava ne pleurait devant personne sauf si elle regardait un film triste. Il ne faut pas croire, la jeune femme avait une certaine fierté, elle ne se montrerait pas faible en plein "combat", cela ne lui ressemblerait pas.
    Depuis toute petite elle s'était créé une carapace, ses sentiments n'étaient que très rarement exprimés vraiment qu'elle soit heureuse ou non et là rien ne la faisait rire, elle détestait se disputer avec les gens qu'elle aimait mais là, c'était nécessaire en quelque sorte. Ava attendit la réponse de Julian elle préférait le laisser s'énnerver et lui répondre calmement pour l'ennerver encore plus, même si elle l'aimait, dans le contexte présent, elle trouvait jouissif de l'ennerver en restant calme.
    avatar
    Julian Cooper

    Nombre de messages : 285
    Date d'inscription : 26/11/2006

    Re: Inconnue au bataillon [Pv : Julian]

    Message  Julian Cooper le Lun 7 Mai - 22:43

    Le moment fatidique était finalement arrivé, les deux adolescents étaient à bout de nerf et ces derniers lâcheraient dans quelques secondes. La vie est tellement absurde par moment, on peu vivre ensemble pendant des années tout en ne se supportant pas, on peut se marier tout en ne s'aimant pas et on peut se quitter tout en s'aimant follement. Plus on y pense moins bien on se porte et mieux on se porte moins on y pense, voilà avec quoi rimait l'idylle des deux sorciers présent dans le manoir des Halliwell. L'un savait pertinemment qu'il n'aurait jamais dû sortir avec l'autre et l'une faisait tout pour que ça se passe bien avec l'autre... Oui, c'était vraiment un cliché !
    Julian aimait beaucoup Ava et cette dernière aussi certainement mais entre eux ce n'était pas possible, tout simplement parce qu'il ne venait pas du même monde. Elle avait une famille aimante et il était orphelin, elle ne savait rien de la vie et il avait déjà tellement souffert... On pouvait trouver toutes les raisons du monde pour qu'ils puissent rester ensemble, c'était leur destin de se séparer, alors pourquoi aller contre ?! Peut-être pour prouver que notre vie est entre nos mains, mais ce n'est pas le cas !

    Ca commençait sérieusement à chauffer dans ce salon pourtant accueillant, Julian avait haussé la voix et s'était levé, le poing sur la table basse alors qu'Ava était toujours aussi calme ou presque ce qui était étonnant. Elle savait se contrôler au contraire de son compagnon, elle savait faire tellement de chose qu'il ne savait pas... Le jeune sorcier savait que se serait dur d'avoir le dernier mot avec la fille en face de lui, mais il l'aurait quand même croyez-le. Il connaissait déjà l'issue de cette histoire mais voulait retarder l'échéance, encore une fois... oui, c'était pathétique mais il ne pouvait s'en empêcher, il était comme ça.
    Il se rassit sur le fauteuil comme s'il ne s'était rien passer sans même s'excuser, il n'était plus à ça près ! Ava le regardait avec un air supérieur comme si elle avait déjà remporté la victoire, faux ! Elle ne venait que de commencer, ho oui ! C'était horrible de penser ainsi, mais c'était Julian et de jours en jours le sorcier devenait de plus en plus horrible, le contrôle de ses pouvoirs était un témoin non négligeable. Il ne pouvait plus les utiliser à moins de se concentrer... c'était mauvais signe, il tournait mal ! Ava répliqua de longues phrases avec un ton assuré mais légèrement moins calme qu'auparavant, elle n'était pas non plus parfaite, loin de là ! Il eu un petit sourire au coin des lèvres, elle se fichait vraiment de lui...


    " La moindre des choses, c'est de prévenir avant de se pointer ! Hoo, je ne t'ais jamais expliqué ce qu'il m'ais arrivé à la Grande Guerre... Faut que je te fasse un dessin ou tu peux comprendre toute seule ?!!? Des amis sont morts, MORTS !!!! "


    Il avait crié ce dernier mot, sans le vouloir. Mais le fait de remonter autant de souvenir d'un coup, lui brouillait l'esprit et lui embuait les yeux, on pouvait voir une larme coulée le long de sa joue droite... Il ne voulait pas, non il ne voulait pas ! Il se l'essuya d'un coup sec et lança un regard noir en direction d'Ava qui le regardait sans vraiment comprendre. Il repensait à Marco, Samara et Prue... qu'il ne reverrait jamais ! C'était si dur... si douloureux également ! Et puis il y avait cette fille qui l'avait envoyé balader contre un mur et l'avait immobiliser, il la retrouverait un jours et elle regretterait d'être née !
    Les deux adolescents se regardaient sans vraiment se regarder, leurs pensées étaient ailleurs... du moins pour Julian. Il savait qu'elle allait craquer à un moment ou un autre, il savait qu'il lui donnerait le coup fatal à cet instant là... il savait...


    _________________________________________
    avatar
    Anonymou
    Invité

    Re: Inconnue au bataillon [Pv : Julian]

    Message  Anonymou le Mer 16 Mai - 20:04

    [Sorry pour le retard ... ]

    La « Guerre » était maintenant entamée, chacun des deux adolescents tenteraient d’avoir le dernier mot, c’était couru d’avance. Certes Ava voulait avoir le dernier mot mais surtout elle en voulait pas que cette « entrevue » de se termine en bain de sang, au sens figuré bien sûr, la jeune femme ne souhaitait pas que des choses réellement blessantes et presque impardonnables soient dites car elle savait que même si elle ne s’énervait pas, elle pourrait dire des choses qu’elle regretterait ensuite et c’était bien la dernière chose qu’Ava souhaitait : blesser profondément Julian. D’un autre côté, elle ne voyait pas trop ce qu’elle pourrait dire, à part parler de ses parents ou ce genre de choses qui restaient encrées en lui mais cela n’était pas vraiment développable ….
    La jeune femme l’avait suivi dans ces deux derniers mouvements : lorsqu’il s’était levé et lorsqu’il s’était rassis. Ava avait répondit sur un ton un peu plus haut que précédemment mais elle ne s’était toujours pas énervée et ferait vraiment tout son possible pour ne pas arriver à ce point là. Bien que ce ne soit pas vraiment son genre, le fait de voir Julian s’énervé encore plus à cause de son calme l’amusait. Contrairement à ce que l’on pouvait croire, le calme était une arme, il pouvait déconcerter, énerver, rien qu’en restant calme on peut décontenancer quelqu’un, si c’est pas un truc à réussir ça !
    Le regard qu’elle avait juste après avoir parlé aurait put-être interprété comme un regard supérieur ce qui n’était pas du tout le cas ou alors les yeux d’Ava exprimaient des choses qu’elle ne pensait pas … Avant de prendre la parole, Julian afficha un sourire en coin, d’après la jeune femme ce n’était pas vraiment bon signe, elle se prépara donc à quelques réflexions désagréables qu’elle ne reçu pas vraiment. Les paroles de Julian entrèrent en plein dans la figure d’Ava si on peut dire, ce fut un peu comme une petite claque pour le début mais le dernier mot crié carrément par Julian ainsi que sa larme qu’il essuya très rapidement firent drôle à Ava qui ne sut pas tout de suite quoi répliquer. Elle essaya de se reprendre rapidement, Julian ne pouvait pas gagner aussi facilement, la jeune femme s’en voudrais de ne pas avoir répliqué à ce moment là et elle s’apprêta à le faire aussi calmement qu’au début, enfin presque … :


    « Et bien excuse moi de m’inquiéter, c’est vrai, j’aurais dû ne pas venir et attendre 3 ans que tu te manifestes, au moins cette engueulade n’aurait pas lieu et j’aurais fait autre chose de ma journée ainsi que de ma vie !! »

    L’Ironie, c’était le ton que venait d’employer Ava et même si elle n’allait sûrement pas s’en sortir avec cette simple phrase, elle l’avait dite, la jeune femme n’allait pas se laisser faire, loin de là … La jeune sorcière ne répondit pas à la dernière phrase de son interlocuteur, il n’y avait rien à répondre. Julian allait sûrement penser qu’elle ne savait quoi répondre et il n’aurait pas tort, de toute façon, ce n’était pas cette non-réponse qui allait lui faire perdre la face … Les deux jeunes gens ne se fixaient pas, leurs regards respectifs étaient portés en direction de l’autre mais ils ne semblaient pas vraiment se regarder. Vu de l’extérieur la scène pourrait paraître assez étrange, deux adolescents qui s’engueulent mais un des deux reste calme tandis que l’autre s’énerve à moitié, l’un sait exactement où il veut aller alors que l’autre laisse les choses se faire, elle réplique et essais de « gagner » enfin d’avoir un des derniers mots, il n’y a pourtant pas beaucoup de chances pour que ce soit le cas, son « adversaire » est fort, si on peut dire ….

    Contenu sponsorisé

    Re: Inconnue au bataillon [Pv : Julian]

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 17 Aoû - 23:34